VIDÉO - Attaque contre le bus du Borussia Dortmund : toutes ces fois où le terrorisme a ciblé le monde du sport

International

MAUVAIS SOUVENIRS - Une attaque à l'explosif a touché le bus du club de football de Dortmund, mardi soir vers 19 heures, blessant un joueur et un policier. Un acte désormais jugé comme très probablement "terroriste" par la police allemande. Des événements sportifs ont déjà été visés par le terrorisme dans le passé. Retour en arrière.

13 novembre 2015 : le Stade de France

Le 13 novembre 2015, l'équipe de France dispute un match amical contre l'Allemagne au Stade de France à Saint-Denis quand trois kamikazes font exploser leur ceinture d'explosifs aux abords de l'enceinte, provoquant la mort de Manuel Dias, âgé de 63 ans et première des 130 victimes des attentats perpétrés cette nuit-là dans Paris, revendiqués par la suite par le groupe Etat islamique. François Hollande était présent au Stade de France pendant le match, il sera exfiltré par la sécurité.

Voir aussi

2013 : Marathon de Boston

Le 15 avril 2013, la 117ème édition du marathon de Boston est frappée par un double attentat qui fait trois morts et 264 blessés. Deux bombes avaient été placées près de la ligne d'arrivée et ont explosé à treize secondes d'intervalle. Les auteurs, deux frères d'origine tchétchène de 19 et 26 ans, ont agi en réponse à la présence militaire américaine en Aghanistan et en Irak. Djokhar Tsarnaev, le cadet,  sera arrêté le lendemain. Son frère Tamerlan sera tué par la police après une course-poursuite. Djokhar Tsarnaev sera condamné à mort en mai 2015. Les jurés avaient le choix entre la peine capitale et la réclusion à perpétuité.

En vidéo

Explosions contre le bus de Dortmund

Voir aussi

1996 : JO d'Atlanta

Samedi 27 juillet 1996, il est 1 heure du matin à Atlanta (7h à Paris) lorsqu’une explosion retentit au sein du parc du Centenaire des Jeux olympiques d’été, où se déroule un concert auquel assistent des dizaines de milliers de personnes. La déflagration d’une bombe artisanale est entendue dans tout le centre-ville, elle fait deux morts, un cameraman turc et une touriste américaine, et près de 110 blessés. L’attentat intervient dix jours après l’explosion d’un Boeing de la TWA, au large de New York. Eric Rudophe, l'auteur de l'attaque, sera arrêté en 2003. Il s'agit d'un ancien militaire devenus proche de groupes extremistes chrétiens.

En vidéo

Dortmund-Monaco : les supporteurs monégasques entonnent un chant en soutien au BVB

Voir aussi

1972 : JO de Munich

Le 5 septembre 1972, un groupe militant armé palestinien du nom de "Septembre noir" fait irruption dans le village olympique des JO d’été de Munich. Le commando prend en otage neuf athlètes de l’équipe olympique israélienne pendant leur sommeil, après en avoir assassiné deux autres qui essayaient de s’interposer. Les terroristes réclament alors la libération de 234 activistes palestiniens, détenus en Israël, ainsi que celle de deux prisonniers allemands. Après négociations, la police allemande fournit deux hélicoptères pour permettre aux assaillant de fuirmais l'opération tourna mal. Tous les athlètes sont assassinés ainsi que cinq des huit activistes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter