Attentats en Catalogne : les victimes des attaques sont originaires de 35 pays

BILAN - Ce jeudi après-midi, une camionnette a foncé dans la foule en plein cœur de la capitale catalane, sur l'avenue la plus fréquentée par les touristes, faisant au 13 morts et une centaine de blessés. Un peu plus tard à 120 kilomètres de là, c'est la station balnéaire de Cambrils qui était frappé selon le même mode opératoire, cette nouvelle attaque faisant un mort. Ce samedi, les autorités catalanes fait état de victimes originaires de 35 pays.

Les attaques au camion-bélier de ce jeudi sur las Ramblas à Barcelone et sur le front de mer de Cambrils sont survenues au coeur de la saison touristique dans cette région qui accueille environ onze millions de visiteurs. Les victimes sont de nationalité allemande, algérienne, argentine, australienne, autrichienne, belge, marocaine, canadienne, chinoise, colombienne, cubaine, équatorienne, égyptienne, espagnole, américaine, philippine, française, britannique, grecque, néerlandaise, taïwanaise, hondurienne, roumaine, hongroise, irlandaise, italienne, koweïtienne, macédonienne, mauritanienne, pakistanaise, péruvienne, dominicaine, turque et vénézuélienne, selon un bilan "provisoire" de la protection civile catalane.


Selon un dernier bilan, treize personnes ont été tués lorsque la camionnette a circulé sur le terre-plein central et a zigzagué dans la foule, tandis qu'une centaine était toujours hospitalisée ce vendredi, parfois dans un état grave. On déplore une victime supplémentaire à Cambrils.

Dès jeudi, le ministre des Affaires étrangères belge, et la chaîne publique allemande ZDF, ont respectivement annoncé le décès d'un ressortissant belge et de trois ressortissants allemands dans l'attaque de las Ramblas. Si outre-Rhin, les autorités locales n'ont pas confirmé l'information, en Belgique, on précise que la victime est une femme. Une Portugaise et deux Italiens font également partie des personnes tuées. Le ministère des Affaires étrangères italien ne l'a pas encore confirmé, mais l'entreprise Tom's Hardware a annoncé vendredi sur son site internet que l'un de ses employés, Bruno Gulotta, 35 ans, avait "été renversé et tué par un terroriste infâme au coeur de Barcelone". Sa compagne a raconté à ses collègues comment il avait été heurté de plein fouet alors qu'il tenait par la main leur fils Alexandre, 5 ans. Elle portait leur fille Aria, 1 an, dans un porte-bébé contre elle mais a réussi à tirer l'aîné pour le sauver, précisent des médias italiens.


Ce vendredi après-midi les Etats-Unis ont annoncé qu'au moins un de leurs ressortissants figurait parmi les victimes, sans préciser son identité.


Ce vendredi soir, la protection civile espagnole a affirmé avoir identifié six personnes parmi les morts à Barcelone : une victime italienne, une portugaise et quatre espagnoles (une hispano-argentine). La femme tuée à Cambrils est espagnole.

On ignore pour l'heure la nationalité des autres personnes tuées. Leurs corps ont été transférés à l'Institut de médecine légale, selon des sources de la Sécurité civile qui confirment qu'un seul a été formellement identifié : celui de la citoyenne belge. 

En vidéo

Le Drian : "26 Français ont été blessés dont 11 grièvement"

Un quart des personnes blessées sont de nationalité française, a indiqué le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, dans un communiqué diffusé vendredi matin. "Vingt-six Français ont été blessés, dont au moins onze gravement", a-t-il précisé, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, évoquant pour sa part sur RTL 17 blessés graves.


Treize Allemands, deux enfants de nationalité gréco-allemande, deux Belges, "quelques Britanniques", quatre Irlandais, trois Néerlandais, une Russe, deux Roumains, une Autrichienne, une Hongroise, une Macédonienne, un Turc, deux ressortissants de Taïwan et un ressortissant de Hong Kong font également partie des blessés. De son côté, le quotidien El Pais évoque en outre,  huit Australiens et deux Argentins, à savoir une femme de 67 ans et d'un homme de 37 ans. 


Les autorités catalanes ont précisé que parmi la centaine de blessés recensée, quinze seraient dans un état "très graves", 23 dans un état grave et 48 autres seraient touchés plus légèrement. Tous ont été pris en charge dans une dizaine de centres hospitaliers de Barcelone et ses environs.  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentats de Barcelone et Cambrils

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter