VIDÉO - Attentat de Londres : les lycéens de Concarneau ont retrouvé leurs familles en France

VIDÉO - Attentat de Londres : les lycéens de Concarneau ont retrouvé leurs familles en France

RETOUR - Les lycéens de Concarneau, dont certains étaient présents sur le pont de Westminster à Londres où a eu lieu l'attentat, ont atterri jeudi soir à l'aéroport de Quimper en Bretagne. Ils ont ensuite pu rejoindre leurs familles.

Au lendemain de l'attentat de Londres, les élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau ont retrouvé le sol français jeudi soir. Certains d'entre-eux étaient sur le pont de Westminster, quand le terroriste a foncé sur les passants avec sa voiture. Leur avion a atterri peu avant 20 h 30 à l'aéroport de Quimper dans le Finistère. 

A la descente de l'appareil, affrété par l'assureur du voyage ils sont ensuite montés dans des cars. Ces derniers les ont alors conduits jusqu'à leurs proches qui les attendaient au lycée Saint-Marc de Trégunc, qui fait partie de l'ensemble scolaire où ils sont scolarisés.

Toute l'info sur

Attentat du Parlement de Londres

Les trois blessés français rapatriés "dans les jours qui viennent"

Dans un point presse tenu avec la secrétaire d'Etat à l'aide aux victimes, Juliette Méadel et le recteur d'académie Thierry Terret , la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a précisé que les trois élèves blessés ont été opérés jeudi et qu'ils pourraient être rapatriés "dans les jours qui viennent", peut-être même dès ce vendredi. "En attendant nous avons fait en sorte que leurs familles puissent les rejoindre là-bas", a-t-elle ajouté.

Comme le rapporte France 3 Bretagne, la cellule psychologique présente depuis mercredi au lycée sera maintenue "tant que nécessaire" et une autre sera installée à la maison des associations à partir de ce vendredi 14h avec cinq pédopsychiatres. L'établissement scolaire devrait être ouvert ce vendredi pour ceux qui souhaitent se retrouver et discuter. Mais les cours, eux, reprendront lundi.

Par ailleurs, la préfecture a mis en place un comité local d'aide aux victimes. Concrètement, elle doit permettre aux familles de victimes d'être accompagnées pour les questions administratives. 

Lire aussi

En vidéo

Attaque de Londres : la tension règne au lycée de Concarneau

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : des vols spéciaux pour rapatrier en France les personnes bloquées au Maroc

Covid-19 : "Il est légitime de prendre des précautions" face au variant Omicron, explique le Pr Alain Fischer sur LCI

Joséphine Baker : quand un cercueil entre vide (ou presque) au Panthéon

EN DIRECT - Candidature d'Éric Zemmour : le polémiste sera l'invité du 20h de TF1 mardi

Covid-19 : une étude confirme l'efficacité du rappel vaccinal pour contenir les hospitalisations de la 5e vague

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.