VIDÉO - Attentat de Manchester : "J’ai couru pour tenter de sauver ma vie" … Le récit des témoins présents dans la salle

TÉMOIGNAGES – Cri, angoisse, terreur… Quelques instants après l’explosion survenue à la fin du concert de Ariana Grande, les témoins, interrogés à la sortie de la Manchester Arena, faisaient tous état de la panique qui a saisi la foule.

Ils étaient prêts de 20.000 lundi soir rassemblés dans la Manchester Arena pour assister à l'étape mancunienne du "Dangerous Woman Tour", la tournée d'Ariana Grande. Des adolescents, des enfants et leurs parents pour la plupart. 


La chanteuse américaine venait de terminer son concert, des ballons venaient d’être lâchés dans l’immense salle . Survient alors une intense détonation. Un "bang" qui crée une immense panique parmi les spectateurs.

Tous les sièges ont tremblé. Les gens ont commencé à courirAbigail, témoin de l'attentat de Manchester

"J’ai couru pour sauver ma vie", raconte Charlotte rencontrée quelques instants plus tard. "Tous les sièges ont tremblé. Les gens ont commencé à courir" se souvient Abigail. Courir, se cacher... Chacun élabore sa stratégie pour réchapper à ce scénario infernal. Je me suis dit qu’il ne faillait pas aller dans la même direction au cas où il y ait un tireur", explique Kennedy qui préfère s'abriter sous une passerelle à proximité.

Au lendemain du drame, les autorités britanniques  font état de 22 personnes tuées et de plusieurs dizaines de blessés. Parmi elles, des adolescents et des enfants. Choqué que l’attentat ait visé un public jeune, "des innocents", le père d’Abigail étalait  sa colère froide. "Quel est l’intérêt de tout cela ? Nous avions offert cette sortie à nos enfants dans l’idée qu’ils en gardent un bon souvenir. Ce concert, ils s’en souviendront, mais pour les mauvaises raisons". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Manchester

Plus d'articles

Sur le même sujet