VIDÉO - Au Bangladesh, des torrents de sang dans les rues de Dacca après l'Aïd el-Kebir

International
DirectLCI
RIVIÈRES POURPRES - Une rivière de sang a envahi les rues de Dacca, capitale du Bangladesh, en raison de la conjonction des célébrations de l'Aïd el-Kebir et des pluies de la mousson.

Des rues inondées par une épaisse rivière de sang : la scène est digne d'un film gore et se déroule dans les rues de la capitale du Bangladesh, Dacca. Cette année, la fête musulmane de l'Aïd el-Kebir, la plus importante de l'islam sunnite célébrée depuis le début de la semaine et durant laquelle des animaux sont sacrifiés, s'est déroulée en période de mousson. 



Les autorités de Dacca avaient pourtant tenté de se préparer en délimitant environ 1000 zones spécifiques pour les sacrifices, s'assurant à ces endroits-là de la salubrité des voies d'écoulement du sang dans une ville qui compte près de 7 millions d'habitants. Malgré ces précautions, de nombreuses personnes ont été vues pratiquer ces sacrifices en pleine rue, entrainant la création de cette rivière de sang, comme le rapporte le Dhaka Tribune

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter