VIDÉO - Au moins 49 morts dans un crash au Népal : ce que l'on sait du drame

DirectLCI
CATASTROPHE - Un avion bangladais effectuant la liaison entre Dacca et Katmandou s'est écrasé ce lundi près de l'aéroport de la capitale du Népal, coûtant la vie à au moins 49 personnes. Selon des témoins, l'appareil s'est écrasé en tentant un deuxième atterrissage.

Ce lundi, un avion de la compagnie bangladaise US-Bangla Airlines qui effectuait la liaison Dacca-Katmandou s'est écrasé près de l'aéroport de Katmandou, la capitale du Népal, tuant au moins 49 personnes et en blessant 22 autres. L'appareil transportait 71 personnes -67 passagers et quatre membres d'équipage. Arrivés rapidement sur place, les secours ont été obligés de découper l'épave pour en extraire les victimes. "Quarante personnes sont mortes sur le coup et neuf autres dans deux hôpitaux de Katmandou", a déclaré à l'AFP Manoj Neupane, porte-parole de la police. Ce dernier a précisé que parmi les 22 personnes hospitalisées, certaines étaient dans un état critique.


33 Népalais, 32 Bangladais, 1 Chinois et 1 Maldivien figuraient parmi les passagers de ce vol, a indiqué un porte-parole de la compagnie aérienne, Kamrul Islam, toujours à l'AFP. Si les causes de l'accident restent encore floues, les autorités aéroportuaires ont expliqué que l'avion était "hors de contrôle" peu avant l'atterrissage. Selon des témoins, l'appareil, vieux de 17 ans, s'est écrasé en tentant un deuxième atterrissage, prenant ensuite feu après s'être arrêté sur un terrain de football proche de la piste. Une source aéroportuaire souhaitant rester anonyme a évoqué une "possible confusion entre le pilote et les contrôleurs aériens sur la piste d'atterrissage attribuée à l'avion". La compagnie bangladaise a pour sa part évoqué une mauvaise communication des contrôleurs aériens népalais.

L'accident d'avion le plus meurtrier au Népal depuis 1992

"Il aurait dû aller tout droit mais il est parti dans l'autre direction. J'avais peur de le voir heurter un autre avion mais le pilote a redressé l'appareil. Mais ensuite celui-ci s'est écrasé vers le terrain (de football)" a déclaré à l'AFP un employé des services de nettoyage de l'aéroport. De grands nuages de fumée étaient aussitôt visibles après l'accident. L'aéroport a été brièvement fermé après l'accident, provoquant le déroutage de plusieurs vols dont l'arrivée était prévue à Katmandou. Etant entouré de montagnes himalayennes, ce dernier constitue un danger certain pour les pilotes


Plusieurs catastrophes aériennes sont survenues ces dernières années au Népal, la plupart des accidents étant imputés à l'inexpérience des pilotes ainsi qu'à des problèmes de maintenance et de gestion. D'ailleurs, les avions népalais sont "blacklistés" dans l'espace aérien européen. L'accident d'avion survenu ce lundi est le plus meurtrier au Népal depuis celui de septembre 1992 dans lequel les 167 personnes à bord d'un vol de Pakistan International Airlines avaient été tuées près de l'aéroport de Katmandou. Deux mois auparavant, un appareil de Thai Airways avait subi le même sort, faisant 113 morts.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter