VIDEO - Venezuela : ils se font tatouer gratuitement en échange de fournitures scolaires

DirectLCI
Samedi, des centaines de personnes sont venues se faire tatouer gratuitement en échange de dons de fournitures scolaires. Le but : aider les élèves des écoles pauvres de Petare, à Caracas, à s'approvisionner dans un contexte économique difficile.

Près de quatorze tatoueurs professionnels ont donné de leur temps et leur talent afin de recueillir des fournitures scolaires pour 500 étudiants du plus grand bidonville d'Amérique du Sud : Petare à Caracas.


"Tatouages contre fournitures", c'est le nom de cette initiative qui consiste à échanger de nouvelles fournitures scolaires pour un montant minimum de 20.000 bolivars (30 dollars) par un tatouage d'une certaine taille.


Quelques 7,7 millions d'étudiants vénézuéliens sont retournés à l'école cette semaine, mais avec une crise économique et politique approfondie,  les parents se voient dans l'impossibilité de payer le matériel scolaire de leurs enfants. 

"Acheter une liste de fournitures scolaires, c'est presque impossible aujourd'hui. Quelqu'un qui possède le salaire minimum ne peut pas se permettre d'acheter de la nourriture, payer le transport et payer pour les fournitures scolaires de ses enfants."Miguel Pizarro, député de l’opposition au Venezuela

Ce n'est pas la première initiative sociale qui tourne autour des tatouages. Tous les mois de décembre à Caracas, depuis 2014, se déroule le "Tatouages contre  jouets" qui fonctionne d'une manière similaire, pour permettre aux enfants d'avoir des cadeaux à Noël.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter