VIDÉO - Australie : un homme atterrit seul pour son premier cours de pilotage après le malaise de son instructeur

International

INCROYABLE - Samedi après-midi, un drame a été évité de justesse à Perth en Australie. Un homme d'une trentaine d'années a dû faire atterrir un petit avion de tourisme pour sa première leçon de pilotage après le malaise de son instructeur.

C'est ce qu'on appelle une sacrée frayeur. Alors qu'il suivait son premier cours de pilotage, Sylvester, un Australien d'une trentaine d'années, a été contraint samedi 31 août à prendre les commandes de l'avion et de le faire atterrir. La raison ? Le malaise de son instructeur en plein vol. L'atterrissage de l'appareil, un Cessna biplace, s'est fait avec l'aide des contrôleurs aériens, samedi après-midi sur l'aéroport Jandakot, dans la banlieue de Perth à l'ouest de l'Australie.

Paniqué après avoir vu son instructeur s'évanouir et ne pas se réveiller, le trentenaire a lancé un appel de détresse alors que l'avion se trouvait à une altitude de 1900 mètres.

"Savez-vous piloter l'avion ?"

Suite à cet appel, un contrôleur aérien lui répond : "savez-vous piloter l'avion ?", selon un enregistrement de leurs échanges. L'homme lui répond alors : "c'est ma première leçon", précisant par la suite qu'il n'a jamais fait atterrir un avion de sa vie. Face à la difficulté de la manœuvre, la tour de contrôle lui a répondu : "La première chose que nous allons faire est de nous assurer que les ailes restent stables".

   

Pour qu'il se sente à l'aise et qu'il se fasse une idée du terrain, les contrôleurs lui ont alors demandé de survoler la piste d’atterrissage. "Tu fais du bon boulot", l'a rassuré son interlocuteur tandis qu'une personne connaissant mieux ce type d'appareil a été appelée d'urgence à la tour de contrôle. "Je sais que c'est très stressant. Mais tu fais un travail incroyable et on va t'aider à atterrir, d'accord ?", a poursuivi le contrôleur.

Voir aussi

20 minutes plus tard, sous les yeux de son épouse et de ses trois enfants, Sylvester a réussi à poser l'avion (de manière un peu brutale) mais l'essentiel est là, les deux hommes sont sains et saufs. "Tu l'as fait, mon pote !", s'est exclamé le contrôleur. "Bien joué. C'est incroyable !"

Après l'atterrissage, l'instructeur a été transporté à l'hôpital dans un état stable pendant que Sylvester recevait son premier certificat de vol en solo, de la part d'Air Australia International, l'employeur de son instructeur.

"Cela aurait pu très mal tourner", a déclaré Chuck McElwee, le propriétaire d'Air Australia International, selon la chaîne de télévision publique ABC. "Mais tout s'est bien passé et ça a bien marché, surtout grâce à la coopération de la tour".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter