Hôte des championnats mondiaux en 2022, le Bénin compte bien devenir "la référence de la pétanque"

Hôte des championnats mondiaux en 2022, le Bénin compte bien devenir "la référence de la pétanque"

UNE RÉFÉRENCE MONDIALE - La pétanque ne se joue pas qu’à Marseille. Au Bénin, cette discipline est considérée comme un sport national et le pays a même sa propre équipe, les Écureuils boulistes, vice-champion du monde de pétanque en 2016.

À 6000 kilomètres du sud de la France, on tire ou on pointe aussi à Cotonou, au Bénin. Dans cette ville qui accueillera les championnats du monde de pétanque en 2022, ce sport se joue en pleine rue, au milieu de la circulation et toutes générations confondues. 

Toute l'info sur

Le 13H

"J'ai commencé a l'âge de 16 ans et actuellement j'ai 54 ans", raconte Emmanuel Lawson avant de lancer sa boule. "Je commence à m'échauffer à partir de 8h. Si on joue ici, on peut jouer partout", assure Ali Tairou, l'un des autres joueurs présents dans le reportage en en-tête. 

Un jeu qui s'est démocratisé dans tout le pays

Cette discipline, importée lors de la colonisation par des Marseillais, était d’abord réservée aux fonctionnaires béninois. Le jeu s’est depuis démocratisé et compte désormais dans ce pays de 11,8 millions d’habitants plus de 5000 licenciés. 

Marcel Bio est l’un d’entre eux. À 30 ans, il est l’un des meilleurs tireurs au monde. En 2016, il a été avec son équipe sacré vice-champion du monde à Madagascar, remportant notamment une demi-finale contre la France. "Une équipe comme la France n’est pas une petite équipe. On l’a battue donc c’était vraiment un exploit", se souvient avec fierté le joueur. 

Un exploit que le Bénin espère réitérer en 2022, lors des prochains championnats mondiaux qui devront se tenir à domicile. Mais pour le moment, l’heure est encore aux préparatifs. Le centre sportif est en construction. Le boulodrome flambant neuf qui l’accompagne servira à préparer l’équipe nationale, mais aussi à former les futurs talents.

Lire aussi

"En Afrique ici, on joue en amateur, dans les rues, et pourtant, il y a des talents cachés. Donc nous avons voulu détecter ces talents cachés et les former. Car l’idée, vraiment, c’est que le Bénin soit demain la référence de la pétanque au niveau mondial", espère Gilbert Bagana, promoteur du centre de formation. 

En attendant, cela n’empêche pas les passionnés de pétanque de prendre part à des compétitions plus informelles tous les dimanches au Pétank Bar de Cotonou. Parfois autour d’un verre, amateurs comme professionnels s’affrontent sur la plage, dans la joie et la bonne humeur. Car c’est aussi un peu cela, l’esprit de la pétanque.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Escroquerie à la carte bancaire : clap de fin pour les rois de l’arnaque du "allo"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.