VIDÉO - Allemagne : la tempête Xavier balaie le nord et l'est du pays, sept morts

DirectLCI
INTEMPÉRIES - Des rafales pouvant aller jusqu'à 130 km/h ont causé la mort de sept personnes jeudi à Berlin et dans le nord de l'Allemagne. Alors que tous les trains ont été immobilisés dans le nord du pays, le trafic ferroviaire restait très perturbé vendredi en matinée.

Vents meurtriers outre-Rhin. Sept automobilistes ont été tués jeudi en Allemagne par des chutes d'arbres ou de branches dans la tempête Xavier, qui a balayé le nord et l'est de du pays, provoquant une interruption du service ferroviaire. Ces accidents mortels ont été recensés dans l'Etat régional du Mecklembourg-Poméranie, dans la région du Brandebourg qui entoure la capitale, à Berlin même et à Hambourg. La capitale allemande comptait également plusieurs blessés, selon un bilan en soirée tandis que les vents commencaient à faiblir. La plupart ont été percutés par des branches ou des arbres tombés sur la chaussée.


Tous les trains dans le nord du pays ont été immobilisés, en particulier ceux de la ligne entre Hambourg et Berlin, en raison de nombreuses chutes d'arbres sur les voies, selon la compagnie des chemins de fer Deutsche Bahn. Une partie du trafic était également interrompue dans l'est du pays, où la tempête Xavier est arrivée en fin d'après-midi. 


La télévision publique régionale a montré des images d'arbres déracinés notamment sur l'une des grandes artères commerçantes de Berlin, le Ku'damm, ou à l'entrée d'une station de métro. Une longue file d'attente s'étirait devant la gare centrale où des voyageurs bloqués tentaient de s'engouffrer dans des taxis. 

Les pompiers de la capitale allemande ont été placés en état d'alerte et vers 19h locales (17h00 GMT) avaient déjà effectué 705 interventions, selon l'un de leurs tweets. A Hambourg, les pompiers ont déjà procédé à plus de 800 interventions après avoir appelé les habitants à rester chez eux.


Des vents violents ont soufflé sur le grand port de la mer du Nord en début d'après-midi jeudi allant jusqu'à 140 km/h avant de se déplacer vers Berlin et les Etats régionaux de Saxe et Saxe-Anhalt. Dans la capitale, les services météorologiques ont enregistré des rafales pouvant aller jusqu'à 130 km/h. Les deux aéroports de la ville ont toutefois repris les décollages et atterrissages en fin de journée après une courte interruption. Le trafic ferroviaire restait quant à lui très perturbé vendredi en matinée dans le nord et l'est de l'Allemagne. Des centaines de passagers ont dû passer la nuit dans des gares, ou pour les plus chanceux dans des trains mis à disposition par la Deutsche Bahn.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter