Blocage du Canal de Suez : la facture s'alourdit

Blocage du Canal de Suez : la facture s'alourdit

Le super cargo Ever Given bloque toujours le passage dans le canal de Suez et les coûts de cette situation ne cessent de grandir pour l'Égypte. Deux dragues et deux remorqueurs supplémentaires ont été envoyés sur le site pour aider le navire à se dégager.

Les remorqueurs ont réussi à faire bouger un peu le super cargo Ever Given, échoué dans le canal de Suez. On peut voir sur des photos satellites que la proue du navire, engluée dans le sable, s'est déplacée de 30°. C'est un signe encourageant pour les autorités. Elles fondent leurs espoirs sur la marée haute prévue cette nuit. Elle pourrait remettre le navire à flot et libérer le canal.

Toute l'info sur

Le WE

Chaque jour, le blocage du canal de Suez coûte douze millions d'euros à l'Égypte. C'est le troisième revenu du pays. En tout, 360 bateaux sont toujours immobilisés dans la zone. C'est 10% du trafic mondial qui est perturbé. Et comme l'explique Christian Bouchet, géopolitologue et directeur du Centre d'études de la mer à l'Institut catholique de Paris, la France n'est pas épargnée.

Parmi les navires bloqués au large, onze transportent du bétail en route vers les pays du Golfe. À leur bord, plus de deux cent mille moutons. Et selon une ONG, au moins six de ces navires connaissent une situation critique. Le bétail manquerait de nourriture et d'eau. Deux nouvelles dragues et deux remorqueurs supplémentaires font route vers le site. Et en cas d'échec, la dernière chance sera de décharger le navire de ses conteneurs pour l'alléger et lui permettre de se dégager.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter