Bousculade meurtrière en Israël : le récit du drame

Bousculade meurtrière en Israël : le récit du drame

Le premier grand rassemblement autorisé depuis la levée des restrictions en Israël s'est transformé en cauchemar. Lors d'un pèlerinage juif orthodoxe 45 personnes ont perdu la vie hier dans un mouvement de foule. 150 autres ont été blessées.

À cet instant précis, ces centaines de pèlerins israéliens agglutinés ne réalisent pas qu'ils sont pris en étau dans un piège mortel. À l'arrière, les fidèles tentent de rejoindre la sortie et s'entassent dans le couloir. À l'avant, un cordon de sécurité empêche les pèlerins d'avancer, mais la foule fait pression. La panique s'installe, le cordon cède. Dans cet élan, où les gens dans la foule tentent de s'extirper tant bien que mal, au moins 44 personnes meurent asphyxiées ou piétinées. Une enquête est ouverte pour déterminer l'origine de la cohue. Depuis ce matin, la police retrace le parcours des pèlerins. À côté d'eux, des barrières en métal ont plié sous le poids de centaines de personnes. Des témoins essaient d'apporter une explication à ce drame.

Toute l'info sur

Le WE

D'un côté, une police dépassée, de l'autre, une foule en colère de Juifs ultraorthodoxes anti-vaccin, anti-masque, qui se moquent des consignes sanitaires. Rassemblés au mont Méron pour une fête religieuse, ils étaient 10 000 autorisés à participer. Finalement, ils étaient 30 000, voire 100 000 selon plusieurs médias. Toute la nuit, des centaines de secouristes ont évacué au moins 150 blessés. Pour le gouvernement israélien, c'est l'un des plus grands désastres de ces dernières années.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Policier tué à Avignon : le collègue d'Eric Masson présent lors du meurtre reconnaît formellement le principal suspect

EN DIRECT - Tensions israélo-palestiniennes : la France appelle à un "usage proportionné de la force"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.