VIDEO - Brésil : les images de la violente tempête qui a fait au moins 44 morts, 12 blessés et 17.000 déplacés

VIDEO - Brésil : les images de la violente tempête qui a fait au moins 44 morts, 12 blessés et 17.000 déplacés
International

CATASTROPHE - Une violente tempête frappant depuis jeudi l'Etat de Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil, a fait au moins 44 morts, 12 blessés et 19 disparus après d'importantes inondations et glissements de terrain. Plus de 17.000 personnes ont également été déplacées, selon les autorités brésiliennes.

Elle a tout emporté sur son passage. Depuis jeudi, une violente tempête s'abat sur l'Etat de Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil, des quantités de pluie sans précédent provoquant d'importantes inondations et des glissements de terrain. Le bilan est d'au moins 44 morts, 12 blessés et 19 disparus. La Défense civile a indiqué dimanche que ces intempéries exceptionnelles avaient également fait plus de 17.000 déplacés. Au total, 58 villes ont été affectées.

L'Institut national de météorologie au Brésil a indiqué avoir enregistré en 24 heures les précipitations les plus importantes jamais relevées depuis le début des  mesures il y a 110 ans. Entre 9h jeudi et 9h vendredi, 171,8 millimètres de pluie sont tombés à Belo Horizonte, capitale de l'Etat touché. Une baisse de l'intensité des chutes de pluie est espérée par les autorités ce dimanche, qui indiquent que le risque de glissement de terrain allait persister dans neuf villes de la région de Belo Horizonte.

Lire aussi

Un an après la catastrophe de Brumadinho

Vendredi, deux enfants et deux adultes sont décédés dans l'effondrement de deux habitations à Ibirite alors que deux autres personnes ont perdu la vie dans l'écroulement d'habitations dans le quartier de Vila Bernardete, à Belo Horizonte. Quatre autres personnes ont péri dans cette ville, et une à Contagem. L'Etat de Rio, également touché par de fortes averses ces derniers jours, n'a pour le moment enregistré aucun mort ni blessé.

Il y a une semaine, six personnes étaient mortes à la suite d'inondations et de glissements de terrain causés par des pluies diluviennes dans l'Etat d'Espirito Santo, dans le sud-est du Brésil. Plus de 3 000 personnes avaient dû être évacuées, selon des sources officielles. La violente tempête frappant le sud-est du pays depuis jeudi coïncide avec le premier anniversaire de la rupture d'un barrage minier situé à Brumadinho dans l'Etat du Minas Gerais. Un torrent de boue de déchets de 13 millions de m3 avait fait 211 morts et 95 disparus.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent