VIDEO - Bye-Bye Uncle Ben's : cette célèbre pub qui ne passe plus

Description du sujet digitial
International

FIN D'UN MONDE - Les visages noirs des marques Aunt Jemima et Uncle Ben's devraient bientôt disparaître des rayons de supermarchés. Même si, pour l'heure, le géant de l’agro-alimentaire Mars, qui possède Uncle Ben’s, demeure évasif sur ce qu’il faire du visuel de la marque de riz.

Fin d'une époque pour Aunt Jemima et Uncle Ben's ("Tante Jemina" et "Oncle Ben's" en français). Leur visage noir au sourire éclatant, comme autant de stéréotypes afro-américains datés, devraient bientôt disparaître des rayons des supermarchés américains. Les marques se mettent au diapason d'une époque qui a changé, sous la pression de la rue, du mouvement Black Live Matters, des réseaux sociaux et de convulsions socio-culturelles actuelles, à l'heure où, par exemple, la pérennité du film Autant en emporte le vent est remise en cause.

Mars, géant de l’agro-alimentaire mondial, a reconnu que "le temps est venu de faire évoluer la marque Uncle Ben’s, y compris son identité visuelle, et c’est ce que nous allons faire". Historiquement, le personnage d'Uncle Ben's renvoie aux plantations de coton ou de riz qui, exploitées seulement grâce aux esclaves, ont fait la richesse du sud ayant déclenché une guerre civile sanglante pour tenter de préserver ce système coûte que coûte. 

Lire aussi

Néanmoins, Mars est demeuré assez flou sur ce qu’il comptait faire de sa marque de riz, d'autant qu'elle n’a pas ouvertement promis d’abandonner l’image. "Nous ne savons pas pour le moment quels vont être exactement les changements apportés ni selon quel calendrier, mais nous évaluons toutes les possibilités", précise la marque, soulignant dans son communiqué que "le racisme n'a pas sa place dans la société" et promet de le combattre partout dans le monde. "Nous sommes aux côtés et solidaires de la communauté noire, de nos associés (employés) et de nos partenaires dans le combat pour la justice sociale".

Changement de nom pour "Aunt Jemima" à la fin de l'année

En vidéo

L'humeur de Beaugrand : L'emballage d'Uncle Ben's, jugé raciste, va bientôt changer

L'entreprise agroalimentaire Quaker Oats se révèle nettement moins ambiguë dans ses intentions. "Aunt Jemima" a pris la décision pour le moins drastique de se débarrasser entièrement de son visuel d’ici la fin de l’année et de changer le nom. La marque révèle sur ses produits une femme à la peau sombre et au sourire éclatant, évoquant les servantes noires du sud des États-Unis et par association le passé d’abord esclavagiste, puis ségrégationniste de cette partie des États-Unis, où la minorité noire reste aujourd'hui victime de nombreuses discriminations. "L’image de Aunt Jemima a évolué au fil du temps, mais pas assez" reconnaît Quaker Oats, ajoutant que Aunt Jemima "allait verser 5 millions de dollars en faveur d'initiatives pour la minorité afro-américaine".

Toute l'info sur

Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

Quaker Oats et Mars, dont les produits, comme ceux des marques Aunt Jemima et Oncle Ben’s, sont omniprésents dans les supermarchés américains, se révèlent les deux dernières entreprises en date à réagir.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent