VIDÉO - "C'est un homme formidable" : Donald Trump ne digère pas la démission de Michael Flynn

CONTRADICTION - Deux jours après la démission du général Michael Flynn, qu'il aurait lui-même souhaité, le président Donald Trump est revenu sur ce dossier qui paralyse le sommet de l'État. Il a laissé sous-entendre qu'il n'aurait pas viré son conseiller en sécurité si l'affaire n'avait pas fuité.

La cacophonie règne à la Maison Blanche. L'affaire Flynn continue de faire des remous au sein de la nouvelle administration Trump. Le général Michael Flynn, soutien inconditionnel du nouveau président des États-Unis et ancien conseiller à la sécurité, a démissionné lundi 13 février. En cause, ses contacts avec l'ambassadeur russe sur le sol américain, sans en informer le vice-président.


Ce mercredi, Donald Trump a soigneusement évité de répondre aux nouvelles révélations du New York Times sur les contacts répétés entre ses proches et le renseignement russe l'année dernière. Il a préféré prendre la parole pour dénoncer les fuites à répétition qui alimentent la présse américaine au quotidien et ont contribué à la chute de son désormais ex-conseiller à la sécurité nationale.

Il a été traité très injustementDonald Trump sur le général Flynn

"C'est un homme formidable, il a été traité très injustement par les médias", a déclaré le président Trump lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, dans les salons de la Maison-Blanche. "Je pense que c'est vraiment une chose triste qu'il ait été traité si mal, a-t-il ajouté, l'air grave. C'est très, très injuste ce qui est arrivé au général Flynn." Son porte-parole Sean Spicer avait pourtant expliqué que c'est bien Donald Trump en personne qui lui avait réclamé sa démission suite aux révélations


Ce nouveau  rebondissement renforce l'atmosphère pesante et le sentiment de désorganisation au sein de l'administration Trump. Et par ses mots, selon certains observateurs de la vie politique, le président Trump laisse sous-entendre qu'il ne se serait sans doute pas séparer du général Flynn si l'affaire n'avait pas fuité. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter