VIDÉO - Café, bain de foule et pièce à Broadway : Barack Obama réapparaît pour la première fois à New York

International

LE RETOUR - Très discret depuis qu'il a passé la main à Donald Trump, Barack Obama est réapparu en public vendredi à New York. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ancien président des États-Unis n'a laissé personne insensible.

Barack Obama a pris l'habitude de faire profil bas. Depuis son départ de la Maison Blanche le 20 janvier dernier, après deux mandats, l'ancien président des États-Unis a délaissé les caméras, préférant se consacrer à sa famille. D'ailleurs, les dernières images des Obama - dont la publication soigneusement a été contrôlée - dataient de fin janvier, lorsque le couple s'était offert ses premières (vraies) vacances sur la très exclusive Necker Island, propriété du milliardaire Richard Branson, dans les îles Vierges britanniques en plein cœur des Caraïbes.

Voir aussi

Vendredi, le prédécesseur de Donald Trump a fait une apparition remarquée sur la Cinquième Avenue, à New York. Sorti d'un Starbucks, café à la main, le 44e président des États-Unis a été accueilli par des dizaines de personnes passant là, par hasard au beau milieu de l'après-midi. Costume sombre, chemise blanche et col ouvert, Obama s'est montré extrêmement souriant et décontracté, saluant énergiquement la foule. Escorté par les services de sécurité, il a chaussé ses lunettes de soleil avant de remonter en voiture.

Obama s'offre un spectacle à Broadway

Dans la soirée, Barack Obama est réapparu à Broadway. Cette fois-ci, en compagnie de sa fille ainée Malia. Arrivés à l'American Airlines Theatre sur la 42e rue, juste après l'extinction des lumières dans la salle, le père et la fille ont assisté ensemble à une représentation de la pièce "The Price" d'Arthur Miller, portée par un beau casting dans lequel on retrouve Mark Ruffalo, Danny DeVito, Jessica Hecht et Tony Shalhoub. Se joignant à la foule lors de la standing ovation à destination des acteurs, les Obama - après avoir passé une tête en coulisses pour saluer la troupe - sont repartis du théâtre comme ils étaient arrivés. Discrètement... ou presque. 

Voir aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter