VIDÉO - Canada : d'impressionnantes inondations entrainent des milliers d'évacuations

Les essentiels LCI du mardi 16 novembre à 9h45

CATASTROPHE - Des pluies torrentielles ont entraîné ces derniers jours des inondations et des glissements de terrain dans l'ouest du Canada, paralysant lundi plusieurs villes. Des milliers de personnes ont été évacuées.

L'ouest du Canada sous les eaux. "Après des pluies abondantes, des glissements de terrain et inondations ont touché diverses routes à l'intérieur des terres de Colombie-Britannique", a indiqué le ministère des Transports et des Infrastructures de la province dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 novembre.

Plus de 200 mm de pluie se sont abattues, pulvérisant à plusieurs endroits des records journaliers, voire mensuels, en l'espace de quelques heures. "C’est recevoir [la pluie] du mois de novembre tout entier en 24 ou 36 heures. C’est 30 fois plus que ce qu'on devrait avoir. Ça déboussole", souligne Armel Castellan, météorologue à Environnement Canada auprès de Radio Canada. 

Des milliers d'habitants évacués

De nombreux axes routiers, mais aussi des villes entières, se retrouvent paralysés par ces importantes précipitations. Ne pouvant faire face à la montée des eaux de la rivière Coldwater, la commune de Merritt a ainsi ordonné lundi à ses 7000 habitants d'abandonner les lieux et de se diriger vers Kamloops ou Kelowna. "Pour votre propre sécurité, vous devez maintenant quitter Merritt, pour le moment", a appelé la maire, Linda Brown après, notamment, l'inondation de l'usine de traitement des eaux usées. Deux ponts ont également été submergés. 

À quelques kilomètres de là, environ 275 automobilistes ont aussi été secourus après avoir été coincés sur une autoroute par des glissements de terrain et des éboulements. 

Par ailleurs, plusieurs districts d'Abbotsford (149.000 habitants), tout près de Vancouver, ont été évacués. 

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a apporté son soutien aux sinistrés. "Aux gens de Merritt et aux Britanno-Colombiens touchés par les inondations : soyez prudents. Nous allons vous fournir le soutien nécessaire pour vous aider à faire face à ces inondations et aux conditions extrêmes et à vous en remettre", a-t-il souligné sur les réseaux sociaux.

Lire aussi

À noter que ces intempéries ont conduit à la fermeture de l'oléoduc controversé Trans Mountain, nationalisé par le gouvernement canadien en 2018. Le pipeline a été arrêté "par mesure de précaution" a confirmé l'entreprise, en raison des "vastes inondations et des coulées de boue emportant des débris dans le secteur de Hope", à 150 km à l'est de Vancouver. Les travaux d'agrandissement de l'installation, qui doit entrer en service d'ici fin 2022, ont également été interrompus dans les régions de "Lower Mainland, Hope et Merritt en raison des pluies torrentielles prolongées".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Décès de Gaspard Ulliel : ce que l'on sait sur les circonstances de l'accident de ski

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

EN DIRECT - Restrictions sanitaires : Jean Castex et Olivier Véran détailleront le calendrier de levée des mesures à 19h

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation de ce jeudi ?

Maroc : le parquet antiterroriste ouvre une enquête après "l'assassinat" d'une touriste française

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.