Canal de Suez bloqué : les routes alternatives pour relier l'Asie et l'Europe

Canal de Suez bloqué : les routes alternatives pour relier l'Asie et l'Europe

Le porte-conteneurs géant coincé en travers du Canal de Suez empêche toute circulation dans ce point de passage clé entre l'Europe et l'Asie. Mais d'autres itinéraires sont possibles pour relier les deux continents. Démonstration avec François Lenglet.

L'accident au canal de Suez nous rappelle combien le transport maritime est vital pour l'économie mondiale. "90% des échanges de la planète passent par la mer. De toutes les routes maritimes qui sillonnent ce globe, la plus importante est celle qui relie la Chine à l'Europe. Ils transitent par des conteneurs, des baskets, des vélos ou des bouteilles. Au total, il en a pour 42 milliards d'euros par mois".

Toute l'info sur

Le WE

"L'itinéraire habituel, c'est 21 jours de navigation, de la mer de Chine jusqu'à l'Atlantique Nord. Mais ils passent par le canal de Suez qui est bloqué par un navire en travers. Du coup, les bateaux sont obligés de contourner l'Afrique et de descendre jusqu'au cap de Bonne-Espérance. L'avantage, c'est qu'ils s'épargnent de payer le péage du canal de Suez qui peut atteindre 700 000 euros. L'inconvénient, c'est que ce trajet est beaucoup plus long, 28 jours de navigation".

"Comme la Terre est ronde, il suffirait passer par le pôle et ça serait plus rapide. Cette route existe, c'est la route Arctique. La Russie qui longe cet itinéraire voudrait en faire la route commerciale du futur. Mais aujourd'hui, elle n'est praticable que trois mois par an. En plus, l'Arctique déchaîne la convoitise des grandes puissances. La Russie, la Chine et les Etats-Unis visent le sous-sol très riche de cette région du globe".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EN DIRECT - Covid-19 : Castex envisage "des mesures supplémentaires" face à la situation au Brésil

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

"Sofagate" : la mise en garde d'Ursula von der Leyen à Charles Michel

Lire et commenter