Canal de Suez débloqué : le porte-conteneurs remis à flot

Canal de Suez débloqué : le porte-conteneurs remis à flot

REPORTAGE - Le porte-conteneurs, qui a obstrué le canal de Suez depuis près d’une semaine, a enfin été remis à flot. Des remorqueurs, des grues, des pelleteuses avaient été mobilisées pour désensabler ce monstre de 400 mètres de long.

L’Ever Given se déplace pour la première fois depuis une semaine, encadré et tracté par sa flottille d'escorte. Une fierté pour les Égyptiens, qui ont bataillé jour et nuit. Dans la soirée du dimanche et la nuit, grâce à une forte marée et une douzaine de puissants remorqueurs, la poupe, l’extrémité arrière a été ramenée vers le centre du canal. Elle a de nouveau glissé à la mi-journée, avant le dégagement complet du mastodonte de 220.000 tonnes.

Toute l'info sur

Le canal de Suez bloqué une semaine par un porte-conteneur géant

Le capitaine John Konrad précise : “L’équipe de sauvetage a fait un excellent travail. Vous savez, on a été dans une situation critique pendant que le bateau touchait les deux rives. Il y avait un vrai risque de rupture au centre de la coque, mais tout a changé quand ils ont pu libérer la poupe et la faire flotter”. Mardi dernier, le porte-conteneurs de 400 mètres s’était littéralement planté dans la rive Est du canal. Vent violent, erreur humaine ou technique ? Une enquête a été ouverte. Il a fallu l’intervention de pelleteuses, de dragues et le retrait de 30 000 m3 de déblais pour permettre l’opération. Fin du suspens ce lundi donc. Désormais, l’urgence est de désengorger les entrées Sud et Nord où 425 navires se sont agglutinés.

Lire aussi

Les autorités égyptiennes ont affirmé avoir perdu de dix à douze millions d’euros par jour de fermeture. À l’échelle du commerce maritime mondial, selon l’assureur Allianz, le préjudice quotidien aurait atteint 5 à 8,5 milliards d’euros.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter