VIDÉO - Ce prisonnier devenu symbole de la guerre de Bosnie a assisté à la condamnation de Ratko Mladic, le "boucher des Balkans"

DirectLCI
CRIME DE GUERRE - Fikret Alic est un survivant des camps de concentration de la guerre de Bosnie. Devenu un symbole du nettoyage ethnique qui a visé les populations non-serbes de Bosnie dans les années 1990, il a assisté ce mercredi à la condamnation de Ratko Mladic, l'ex-chef de l'armée serbe, à la perpétuité pour crimes de guerre.

Sa photo avait fait le tour du monde. En 1992, le magazine Time affiche en couverture le corps émacié de Fikret Alic, côtes apparentes, derrière les barbelés du camp de concentration de Trnopolje. Il faisait partie des nombreux habitants de Bosnie-Herzégovine victimes du nettoyage ethnique opéré par les forces armées serbes pendant la guerre de 1992 à 1995. Ce mercredi, il a assisté au verdict du tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, qui a condamné l'ex-chef de l'armée serbe, Ratko Mladic, à la prison à perpétuité pour crimes de guerre.

"La justice a gagné, et le criminel de guerre est reconnu coupable. Ça veut dire que cet exemple permettra de prévenir les crimes de guerre dans le futur. Justice est faite", a affirmé Fikret Alic à l'annonce du verdict. Quant à Ratko Mladic, surnommé le "Boucher des Balkans", il a annoncé peu après le verdict qu'il allait faire appel. 

En vidéo

VIDÉO - Qui est Ratko Mladić, le boucher des Balkans ?

Fikret Alic est bosniaque, terme qui désigne l'ethnie de confession majoritairement musulmane et de nationalité bosnienne. Les Bosniaques, avec les Croates, ont fait partie des populations visées par les crimes de guerres pour lesquels Ratko Mladic a été condamné. 


Dans la lecture des attendus de sa décision, le TPIY a estimé que Ratko Mladic avait "contribué de façon importante" au

génocide commis en 1995 à Srebrenica, où 8.000 musulmans furent tués. Le tribunal a également déclaré Ratko Mladic coupable d'avoir "personnellement" dirigé le bombardement de Sarajevo, capitale de la Bosnie et d'avoir cherché à chasser les musulmans et les Croates du territoire bosnien.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter