Ce que le Brexit va changer pour les voyageurs Français

Ce que le Brexit va changer pour les voyageurs Français

Le Royaume-Uni ne fera plus partie de l'Union européenne dès le 1er janvier 2021. Quels changements pour les voyageurs français ? On fait le point.

À partir du 1er octobre 2021, le passeport sera obligatoire pour voyager au Royaume-Uni. Et si votre séjour dure plus de trois mois, il faudra même un visa. Une fois sur place, vous pourrez circuler avec votre permis de conduire français. Mais attention, d'ici quelques mois, un permis international pourrait être exigé.

Toute l'info sur

Le 20h

Si vous avez un souci de santé, la carte européenne d'assurance-maladie n'est plus valable, il faudra souscrire à une assurance privée. Quant au téléphone, gare à la surfacturation. Pour l'instant, les opérateurs français s'engagent à ne pas augmenter leurs prix, mais ils ne sont plus soumis à la réglementation européenne qui les en empêchaient.

Pour ceux qui souhaitent travailler en Grande-Bretagne, un visa de travail sera désormais obligatoire. Pour l'obtenir, il faudra déjà savoir parler anglais, présenter une offre d'emploi d'une entreprise britannique, avoir les compétences recherchées et des revenus supérieurs à 28 500 euros par an.

Le Royaume-Uni quitte aussi le programme Erasmus qui permettait d'étudier en Angleterre avec des frais de scolarité bon marché. Avec des frais d'études entre 10 et 20 000 euros par an, le pays risque d'être boudé par les jeunes. Jusqu'à présent, 150 000 étudiants partaient au royaume de sa majesté.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Covid-19 : un temps réfractaire, la France s'ouvre à l'idée des vaccinodromes

Ces Français qui partent en vacances en Italie malgré la pandémie

Lire et commenter