VIDÉO - Ce serveur de thé pakistanais hypnotise la Toile

DirectLCI
TEA TIME - Arshad Khan, 18 ans, n'était il y a quelques jours encore qu'un simple serveur de thé d'Islamabad, inconnu de tous. Depuis qu'une photographe pakistanaise a posé son regard sur lui, le jeune homme et ses yeux bleus hypnotisent la Toile et suscitent quelques débats...

Une photo prise sur le vif et un destin bascule ? Tout commence il y a quelques mois quand Jiah Ali, une photographe pakistanaise, aperçoit sur un marché d'Islamabad un jeune vendeur de thé chaud au détour d'une échoppe. Elle décide d'immortaliser son regard perçant.  En l'espace de quelques jours, le cliché, posté le 16 octobre sur son compte Instagram, devient viral. Le lieu de travail du jeune homme est depuis pris d'assaut par les curieux.


Rapidement,  l'histoire de "celui qui se cache derrière ce regard hypnotique" s'invite dans les médias du monde entier, de la BBC au Daily Mail, en passant par GQ India et le Huffington Post. Arshad Khan, 18 ans, est issu d'une fratrie de 17 enfants et comme de nombreux Pakistanais, il travaille depuis son plus jeune âge et ne sait ni lire, ni écrire.

Débats enflammés

Dans un contexte de tension entre l'Inde et le Pakistan, au sujet de la région disputée du Cachemire, des Indiennes ont notamment appelé sur Twitter à ne pas bombarder le Pakistan, pays dans lequel vit "un si bel homme". Mais pour certains internautes, la photo de cet "homme-objet" est aussi l'occasion de raviver le débat sur le "sexisme inversé" tandis que pour d'autres, elle relance celui sur les inégalités de classes au Pakistan.


Témoin de la soudaine célébrité du jeune "chaiwala" (serveur de thé en pakistanais), une marque de vêtements locale a proposé de l'embaucher comme modèle pour sa nouvelle collection.  Arshad Khan pourrait donc continuer à faire tourner les têtes encore un moment.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter