VIDEO - Charlie Hebdo : des centaines de milliers de manifestants à Grozny

VIDEO - Charlie Hebdo : des centaines de milliers de manifestants à Grozny

FRONDE - Des centaines de milliers de personnes ont manifesté lundi à Grozny, capitale de la Tchétchénie, contre la publication de caricatures du prophète Mahomet, douze jours après l'attaque meurtrière en France contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

Marée humaine à Grozny pour dénoncer les caricatures de Mahomet. Après un week-end marqué par de violentes émeutes au Niger , le vent de la contestation a soufflé fort ce lundi dans la république musulmane du Caucase russe pour dénoncer la dernière une de Charlie Hebdo .

Scandant "Allah Akbar" et agitant des banderoles proclamant leur amour pour le prophète Mahomet, des centaines de milliers de manifestants se sont réunis au pied de la mosquée de Grozny, selon une journaliste de l'AFP sur place. Les autorités locales et le gouvernement fédéral à Moscou ont évoqué de 800.000 à 1 million de manifestants.

Ne laisser "personne insulter le prophète"

Un chiffre à prendre avec des pincettes : il est en effet difficile de dire avec précision combien de personnes ont répondu à l'appel du dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, car la population totale de la Tchétchénie s'établit officiellement à 1,2 million d'habitants et celle de Grozny à 220.000 habitants.

"Derrière l'incident des caricatures, se trouvent les autorités et les services secrets des pays occidentaux", a accusé le dirigeant tchétchène devant la foule, martelant qu'il ne laisserait "personne insulter le prophète".

LIRE AUSSI >> Manifs anti-Charlie Hebdo : faut-il s'inquiéter pour les Français de l'étranger ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... Les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Covid-19 : la France s’apprête à suspendre les vols en provenance et à destination de l’Inde

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Vacances : les destinations les plus prisées pour cet été

Lire et commenter