VIDÉO - Chasse à l'homme en Indonésie pour retrouver plus de 200 détenus évadés

DirectLCI
PRISON BREAK - Entre 200 et 300 détenus se sont échappés d'une prison indonésienne dans la nuit de jeudi à vendredi. Policiers, militaires et même habitants des environ ont été mis à contribution pour les retrouver.

A la télévision indonésienne, les images sont passées en boucle ce vendredi : des centaines de militaires, de policiers et même de simples civils coursant dans les rues de Pekanbur des détenus en fuite. Une scène surréaliste mais bien réelle. Entre 200 et 300 prisonniers de la prison Sialang Bungkuk ont en effet réussi à s'échapper quelques heures auparavant. Des barrages ont été montés en hâte sur les principales routes de la ville.


A la fin de la journée, 150 détenus avaient retrouvé leur cellule, selon la police locale. Certains se rendant d'eux-mêmes, d'autres rattrapés par les forces de l'ordre, les derniers retenus par les habitants dont ils essayaient de voler les motos pour prendre la poudre d'escampette.

Mais que s'est-il passé exactement ? Les prisonniers ont profité de la traditionnelle prière du vendredi (ndlr : l'Indonésie est le pays qui compte le plus de musulmans au monde), l'un des moments où ils sont autorisés à quitter leurs cellules, pour s'échapper. 


Il faut dire que seuls six gardes étaient chargés de la sécurité des lieux ... pour 1870 détenus. Une conséquence malheureuse de la surpopulation carcérale dans le pays : la prison de Sialang Bungkuk n'est ainsi supposée accueillir que 361 personnes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter