Une camionnette en feu renverse des piétons en plein Shanghai : une cigarette à l'origine de l'accident ?

DirectLCI
FAIT DIVERS - Une camionnette en feu a blessé 18 personnes, dont trois grièvement, en percutant la foule dans le centre-ville de Shanghai, en Chine. La police, qui a écarté la piste terroriste, reproche au chauffeur d'avoir fumé au volant alors qu'il transportait des "substances dangereuses".

Une camionnette a pris feu et est sortie de route vendredi matin en plein Shanghai, percutant une foule de piétons sur le trottoir, blessant 18 personnes, dont trois grièvement, selon les autorités locales. L'accident est survenu vers 9h, heure locale, dans un quartier commercial très fréquenté du centre-ville, au moment où les Shanghaïens se rendaient au travail.

Selon les premiers éléments de l'enquête, déclenchée pour déterminer les causes de l'accident, le conducteur de la camionnette, âgé de 40 ans, fumait au volant tout en transportant "sans autorisation" des "substances dangereuses". Ces dernières auraient pris feu, l'amenant à perdre le contrôle du véhicule, a précisé la police du quartier de Huangpu. Vers midi, heure locale, les enquêteurs ont affirmé qu'il s'agissait d'un accident et non d'un acte terroriste.

Un accident survenu en plein cœur de Shanghai

L'incident s'est déroulé au cœur de la métropole shanghaïenne, près de l'emblématique Parc du peuple, dans une artère très fréquentée. "La camionnette était déjà en flammes lorsqu'elle a quitté la chaussée et s'est écrasée sur le trottoir", a confirmé à l'AFP Zhang Sai, un garde de sécurité posté dans l'immeuble voisin. Selon lui, le véhicule a perdu le contrôle et s'est engagé à grande vitesse sur le trottoir, percutant plusieurs piétons tandis que d'autres tentaient de quitter sa trajectoire.


En 2013, deux touristes avaient été tués place Tiananmen à Pékin, lorsqu'une voiture avait foncé dans la foule sur le trottoir avant de prendre feu. Les autorités locales avaient imputé cet attentat, où trois assaillants avaient trouvé la mort, à des séparatistes de l'ethnie musulmane ouïghoure, venus de la région du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter