VIDÉO - Colombie : l'embarrassante fuite du président Santos

VIDÉO - Colombie : l'embarrassante fuite du président Santos

International
DirectLCI
TACHE - Alors qu'il lançait dimanche sa campagne électorale, le président colombien Juan Manuel Santos a rencontré un problème : il s'est uriné dessus en plein discours. Imperturbable, celui qui a été opéré d'un cancer de la prostate fin 2012 a poursuivi comme si de rien n'était.

Un incident qui fait tache. Le lancement d'une campagne électorale est un moment important pour une personnalité politique, surtout lorsqu'il s'agit d'un président en fonction candidat à sa propre succession. Il convient alors de marquer les esprits. Dimanche à Barranquilla, Juan Manuel Santos s'est donc employé à trouver les mots justes pour tenter de conserver la confiance du peuple colombien, appelé à élire son chef d'Etat le 25 mai prochain.

Opéré d'un cancer de la prostate en octobre 2012

Problème, le président colombien a connu un incident pour le moins gênant. Son pantalon beige a progressivement laissé apparaître une tache qui ne laisse que peu de place au doute : le dirigeant sud-américain était victime d'une incontinence urinaire. Malgré cet épisode aussi embarrassant que difficile à dissimuler, Juan Manuel Santos a continué son discours comme si de rien n'était.

L'intéressé n'a, depuis, pas évoqué l'incident, comme la plupart des médias colombiens, contrairement à certaines publications de pays voisins ou occidentaux. L'épisode a, en revanche, largement fuité sur les réseaux sociaux. A noter qu'en octobre 2012, le président colombien, 62 ans, s'était fait opérer avec succès d'un cancer de la prostate. Ces quelques gouttes pourraient donc être un effet indésirable de cette intervention chirurgicale.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter