COP 26 : un accord final décevant

COP 26 : un accord final décevant

A Glasgow, aucune euphorie après des heures de tractations. Les participants de la COP26 ont péniblement proposé un communiqué final, modifié au tout dernier moment.

Après plus de 24h de retard, la COP26 accouche d'un accord à minima. Même son président, Alok Sharma, semble ne pas pouvoir cacher sa déception. "Je m'excuse pour la manière dont s'est déroulée cette conférence, mais il était crucial que nous arrivions à protéger l'accord", disait-il.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Une ambiance aux antipodes de celle de la COP21 à Paris il y a six ans. Pour cause, les Indiens et les Chinois ont négocié samedi en coulisse pour affaiblir l'accord qui dénonce pour la première fois l'exploitation du charbon, grand responsable du réchauffement climatique. Résultat des courses, l'accord ne mentionne plus "la sortie de l'énergie au charbon sans système de capture de CO2", mais "la diminution du charbon". C'est la même chose pour "la sortie des subventions aux énergies fossiles", qui devient "la sortie des subventions inefficaces aux énergies fossiles".

Le prochain pas devra être un pas de géant pour atteindre l'objectif de la COP21: limiter le réchauffement climatique à 1,5°C d'ici la fin du siècle. Aujourd'hui, l'ONU alerte et parle de catastrophe. Il est difficile pour les spécialistes de voir des points positifs dans l'accord.

TF1 | Reportage P. Gallaccio, A. Barth, L. Merlier, P. Rousset

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le président chinois Xi Jinping promet 1 milliard de doses de vaccin pour l'Afrique

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.