Coronavirus : comment un passager a contaminé le tiers d’un bus en Chine ?

Coronavirus : comment un passager a contaminé le tiers d’un bus en Chine ?

DÉCRYPTAGE - Dans sa chronique "Les indispensables", Fanny Weil s'est intéressée ce mercredi 2 septembre 2020 à la thèse d'une transmission du virus par aérosol.

68 personnes font un trajet en bus pour se rendre dans la ville de Ningbo en Chine en janvier dernier. Personne ne portait de masque et l'air des deux bus était recyclé en interne, donc sans renouvellement de l'air à l'intérieur de la cabine. Après ce voyage, 24 personnes sur les 68 étaient positives au coronavirus. Un passager d'une soixantaine d'années, asymptomatique, a dû être la source de la contamination. La thèse de la contamination par aérosol s'en trouve alors confortée. Comment l'expliquer ?

Ce mercredi 2 septembre 2020, Fanny Weil, dans sa chronique "Les indispensables", nous parle de . cette affaire de contamination dans un bus chinois en janvier. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 02/09/2020 présentée par David Pujadas sur LCI. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

VIDÉO - RER et bus inondés, toit arraché... vents violents et pluies diluviennes sur l'Île-de-France

Auto-tests sur les plages, traçage "à la japonaise" : ce qui va changer cet été dans la traque du Covid-19

Nouvelle sortie hors de l'ISS pour Thomas Pesquet : quelle mission après les incidents de mercredi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.