Covid-19 : le vaccin désormais obligatoire pour les soignants italiens

Covid-19 : le vaccin désormais obligatoire pour les soignants italiens

CRISE SANITAIRE - Depuis quelques jours en Italie, les soignants sont obligés de s'immuniser. Une mesure prise pour éviter que les médecins, pharmaciens et infirmiers soient à l'origine de contaminations.

Dans un centre de vaccination du nord de Rome, Barbara Anderson est une infirmière sereine. Elle a été vaccinée il y a trois mois. "C'est super important. C'est fondamental pour moi d'être vaccinée. C'est une protection pour moi, pour mes proches et surtout pour ceux auprès de qui je travaille", explique-t-elle. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

Du côté des patients, recevoir sa dose d'un professionnel immunisé rassure. "Ils sont en contact avec moi. Ils ont une bonne raison de le faire", dit l'un d'eux. Il faut dire que les soignants qui ont refusé la vaccination sont suspectés d'être à l'origine de plusieurs clusters dans des centres de soin italiens. Un scénario que le gouvernement ne veut plus voir. La vaccination est donc désormais obligatoire pour tous les professionnels de santé.

5% de résistants

Toutefois, ils seraient 5% à faire de la résistance. C'est le cas de Mauro Di Fresco, un infirmier. "Moi, je crois en l'article 32 de notre constitution. Je suis libre de choisir ce qu'on m'inocule dans le corps", lance-t-il. Avec l'association qu'il préside, il va désormais se confronter à la loi qui prévoit des contrôles. Car le personnel soignant qui n'est pas encore vacciné est en ce moment recensé par les autorités régionales. Et ce sera ensuite à l'employeur de faire appliquer les sanctions.

Lire aussi

Le docteur Enrico Di Rosa dirige une des agences de santé romaine. Voilà ce qu'il proposera aux soignants non vaccinés : "La personne qui refuse le vaccin s'expose à diverses mesures, soit elle peut être placée à une tâche administrative avec une réduction de salaire, soit elle sera carrément suspendue et donc son salaire avec. Ça a donc une conséquence économique importante", explique-t-il. D'après ce médecin, certaines personnes qui refusaient de se faire vacciner ont déjà changé d'avis face à cette menace économique. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Israël/Palestine : le chef de la branche armée du Hamas à Gaza tué dans les frappes

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Qu’est-ce que le "Dôme de fer", qui a permis à Israël d’intercepter des dizaines de roquettes venus de Gaza ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.