Coronavirus : des villes fantômes dans le nord de l’Italie

Coronavirus : des villes fantômes dans le nord de l’Italie

Milan, l'un des poumons économiques de l'Italie, ressemblait à une mégalopole au ralenti parfois quasi-désertique ce lundi. À Turin, berceau de l'entreprise automobile italienne, le secteur tourne au ralenti.

Avec plus de 7 300 cas positifs au coronavirus, l'Italie est le pays le plus touché par cette épidémie après la Chine. Depuis dimanche, un quart de la population italienne, près de 17 millions d'habitants, vit en quarantaine. Les conséquences sont innombrables, notamment sur l'économie. À Milan, Vercelli, Turin ou encore Venise, aucun secteur d'activité n'échappe à ce marasme. La bourse de Milan a perdu plus de 11% ce lundi soir.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 09/03/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 9 mars 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - À peine président, Joe Biden signe une série de décrets dont le retour dans l'Accord de Paris

EN DIRECT - Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

Vents violents : cinq départements désormais en vigilance orange

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

Lire et commenter