VIDÉO - Coronavirus : l’Allemagne expérimente le traçage individuel

VIDÉO - Coronavirus : l’Allemagne expérimente le traçage individuel
International

Depuis le 8 avril, les autorités allemandes collectent des données médicales de la population pour mieux comprendre l'évolution de l'épidémie de coronavirus sur leur territoire. Comment fonctionne le dispositif ?

Le numérique face à la pandémie. Alors que la France débat ce mardi 28 avril à l'Assemblée nationale de la question de l'application "StopCovid", un premier logiciel a d'ores et déjà vu le jour... outre-Rhin. En Allemagne ce sont les montres connectées qui sont au service de la lutte contre le coronavirus. Ces appareils, qui équipent 10 millions d'Allemands, enregistrent généralement le pouls, la température ou encore les données du sommeil de leurs propriétaires. 

Le procédé est simple : il suffit donc d'installer sur son smartphone une application proposée par l'équivalent allemand de la direction générale de la Santé. Si un symptôme typique du Covid-19 est détecté, l'application envoie un message de contamination possible aux autorités.

"Lors d'une maladie des voies respiratoires aiguës, les signes vitaux changent clairement, la plupart très clairement même", souligne le Pr Lothar H. Wieler, directeur de l'institut Robert Koch qui explique qu'"avec ce type d'appareil on peut donc reconnaître les symptômes  du Covid-19".

100.000 téléchargements à ce stade

Un outil statistique dont l'objectif est avant tout de recenser le nombre de malades. et qui semble accepté par les Allemands.  Si cette application n'est pas obligatoire, elle pose néanmoins question. Les autorités promettent que les utilisateurs ne s'enregistrent qu'en donnant un pseudonyme et un code postal. Mais certains restent sceptiques.  "Le sujet protection des données est vraiment très sensible ici", confesse un joggeur. 

Ces données collectées  doivent contribuer à l'élaboration de cartes qui recensent tous les nouveaux cas à l'échelle nationale, régionale ou cantonale. L'application a pour l'heure été téléchargée 100 000 fois. Un chiffre bien en deçà de la population allemande mais qui suffit aux autorités sanitaires  qui peuvent désormais estimer la manière dont l'épidémie se répand dans tout le pays.

Lire aussi

Toute l'info sur

Le 20h

L'autre application que le gouvernement allemand compte lancer consiste à informer, sur la base du volontariat, chaque individu en cas de contact avec une personne contaminée. Face aux critiques émergeant sur la question de la protection de la vie privée, les autorités ont décidé de soutenir finalement une application de traçage de porteurs du coronavirus utilisant la technologie développée par Google et Apple, celle-ci disposant d'un système d'exploitation plus respectueux de la vie privée. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent