VIDÉO - Les experts de l’OMS visitent le laboratoire de Wuhan accusé par Trump d’être à l’origine de la pandémie

Wuhan : l'OMS en visite au labo controversé

RECHERCHE - Depuis quelques jours, 14 experts de l’OMS enquêtent à Wuhan, berceau de la pandémie de Covid-19, sur l’origine du virus. Ils visitent ce mercredi l’Institut de virologie, pointé du doigt par l’ancien président américain Donald Trump.

D’où la pandémie de coronavirus, qui a déjà causé la mort de plus de 2,2 millions de personnes dans le monde, est-elle partie ? Pour le savoir, 14 experts de l’Organisation mondiale de la santé sillonnent actuellement Wuhan, ville berceau de l’épidémie, en Chine. Après s’être rendus dans un hôpital où ont été soignés les premiers malades, les scientifiques ont exploré le lieu où se tenait le marché.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Ce mercredi, leur programme les mène à l’Institut de virologie de la ville. Un laboratoire sous le feu des critiques depuis de nombreux mois, et notamment celles de l’ancien président américain, Donald Trump. L’ex-locataire de la Maison Blanche soupçonne en effet une fuite du virus depuis cet Institut. Fin avril, au cours d’une conférence de presse, Donald Trump avait répondu "oui" à la question : "Avez-vous vu jusqu'ici des choses qui vous permettent de croire sérieusement que l'Institut de virologie de Wuhan est à l'origine" de la pandémie.

"Des preuves immenses" évoquées, jamais montrées

Son chef de la diplomatie, Mike Pompeo, avait tenu des propos similaires quelques jours plus tard. "Il existe des preuves immenses que c'est de là que c'est parti", avait-il indiqué sur la chaîne ABC. "La Chine est connue pour sa propension à infecter le monde et à utiliser des laboratoires ne respectant pas les normes. Ce n'est pas la première fois que le monde est mis en danger à cause de virus provenant de laboratoires chinois."

Toutefois, aucune preuve tangible n’avait été alors apportée. Les experts de l’OMS tenteront donc d’éclaircir ce mystère lors de leur visite. Un déplacement ultra-sensible pour le régime chinois, soucieux d'écarter toute responsabilité dans l'épidémie. Mais aussi très important pour l'OMS, accusée parfois d'être trop indulgente avec Pékin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre des personnes hospitalisées repasse au-dessus des 7000

Restaurants, terrasses, trains, cinémas... Où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

"Notre patrimoine génétique est tranquille", les explications du Pr Salomon sur les vaccins à ARN messager

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.