VIDÉO - Vaccination contre le Covid-19 en Chine : des bons d'achat contre une piqure

VIDÉO - Vaccination contre le Covid-19 en Chine : des bons d'achat contre une piqure

STRATÉGIE - Cadeaux, bons de réduction dans les supermarchés ou slogans incitant les Chinois à se faire vacciner, le gouvernement Chinois déploie son arsenal pour relancer sa campagne de vaccination alors que seulement 10% des Chinois ont reçu une première dose.

Ce soir, Weihong Zhang est rentrée de son travail le sourire aux lèvres et les bras chargés. Des rouleaux de papier toilette et de la lessive pour la récompenser d'être allée se faire vacciner. Et à en croire l'air ravi de cette habitante de Pékin, cela fonctionne. "Les injections sont gratuites et en plus on est récompensé", dit-elle en souriant. 

Comme elle, des centaines de Chinois fraîchement vaccinés, postent des photos de leurs trophées sur les réseaux sociaux. "Regardez, j'ai reçu une pochette, mais aussi des œufs frais, des briques de lait ou des coupons à utiliser au supermarché", se réjouit une jeune femme dans une vidéo. 

Toute l'info sur

LE WE 20H

Allons tous nous faire vacciner-ner-ner- Une présentatrice TV

Une stratégie d'incitation à la vaccination, mise en place par le gouvernement pour accélérer sa cadence. Car contrairement à ce que l'on pourrait imaginer de l'extérieur seuls 10% des Chinois ont reçu au moins une première dose. À titre de comparaison, en France, 18% des Français ont déjà reçu une première dose. Un chiffre loin de l'objectif fixé par les autorités chinoises, à 40% de la population vaccinée d'ici la fin du mois de juin. 

Et pour y arriver, tous les moyens sont bons. En plus des cadeaux incitatifs, les présentateurs télé sont, eux aussi, priés d'apporter leur pierre à l'édifice. Comme cette présentatrice, qui n'hésite pas à entonner une petite comptine en plein direct : "Allons tous nous faire vacciner-ner-ner". Un message matraqué jusque dans la rue, à l'aide de banderoles affichées en plein centre-ville, "saisissez l'opportunité de vous faire vacciner, soyez les premiers."

L'injection ou rien

Et attention aux réfractaires, pointés du doigt. Le gouvernement a mis en place un système de pancartes colorées, affichant le pourcentage de vaccinés dans les environs, accompagné d'une mention. Comme dans ce morceau de rue étiqueté mention passable, car entre 40 et 80% de personnes sont vaccinées. Idem devant la devanture d'un restaurant, où le gérant affiche fièrement son badge : "Vous voyez tous nos employés ont été vaccinés, j'ai même eu un badge." Son employé témoigne, "j'ai été obligé de le faire, sinon, je ne pouvais plus venir travailler."

Encore plus strict, dans ce quartier du sud du pays, il est carrément impossible de prendre les transports ou d'entrer dans un supermarché sans être vacciné. Des messages de menace sont mêmes diffusés : "Sans vaccin votre nom sera sur la liste noire, votre futur et celui de vos enfants en sera affecté."

Lire aussi

Pas d'autre choix que l'injection donc. Et ici seuls les vaccins Chinois sont autorisés, alors que leur efficacité vient d'être remise en question publiquement en Chine. Lors d'une conférence dans la ville de Chengdu, samedi 10 avril, Gao Fu, directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, a reconnu que les vaccins créés dans le pays "n’ont pas des taux de protection très élevés". Des chercheurs brésiliens sont venus appuyer ces propos. Selon eux, l’efficacité du vaccin fabriqué par Sinovac, une entreprise privée, ne dépasserait pas 50,4%. En comparaison, le vaccin Pfizer-BioNTech s’est révélé efficace à 97%.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Un morceau de fusée chinoise continue sa chute vers la Terre, sans que l'on sache sa destination

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation poursuit sa baisse

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Nick Kamen, l'ex-protégé de Madonna, est mort à 59 ans

Avignon : qui était le policier abattu ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.