Coulée de boue au Japon : la recherche de survivants se poursuit

Coulée de boue au Japon : la recherche de survivants se poursuit

À l'est du Japon, 130 maisons et bâtiments ont été dévastés par les coulées de boue. Les sauveteurs travaillent désormais sous la menace d'un nouveau glissement de terrain.

Durant toute la nuit sans relâche, ils cherchent des survivants dans les zones encore inondées d'Atami (Tokyo). Après une déferlante de boue destructrice samedi matin, vingt personnes sont portées disparues. Le glissement de terrain a tout emporté sur son passage : voitures, pylônes électriques, ainsi qu'une centaine d'habitations disloquées et écrasées par le torrent de boue.

Toute l'info sur

Le WE

Ce dimanche, la ville est méconnaissable. Dix personnes ont pu être secourues. Les habitants sont relogés et peinent à réaliser ce qui vient de leur arriver. "Un policier m'a dit : qu'est-ce que vous faites encore ici ? Il faut partir, on évacue, tout a été englouti à côté de chez vous. Alors je suis sortie immédiatement comme ça, sans me changer", témoigne une habitante.

L'ordre d'évacuation avait pourtant été donné bien avant dans cette ville thermale, située à moins de 100 kilomètres de Tokyo. Mais les 37 000 habitants le reconnaissent, ils ont réagi trop tard. Pour l'heure, deux personnes décédées ont été retrouvées. En raison de la saison des pluies qui continue, la circulation sur les routes et les voies ferrées a été interrompue sur toute la région.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Avant son débat face à Bruno Le Maire, que propose Eric Zemmour sur l'économie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.