Covid-19 aux États-Unis : les vaccinations pourraient commencer le 11 décembre

Covid-19 aux États-Unis : les vaccinations pourraient commencer le 11 décembre

Sur le front des vaccins contre le coronavirus, les événements s'accélèrent. Les États-Unis s'apprêtent à passer à l'étape de la vaccination de plusieurs millions de personnes. Elle pourrait commencer à la mi-décembre.

Les hôpitaux américains sont débordés. Ce n'est donc rien de dire que l'annonce d'un vaccin disponible dès le 11 décembre soulage les États-Unis, le pays le plus touché au monde. Vendredi dernier, le laboratoire Pfizer a déposé sa demande d'autorisation d'usage à l'agence américaine du médicament. La commission consultative se réunira le 10 décembre. Si le vaccin est homologué, dès le lendemain, la campagne de vaccination pourrait commencer, selon le médecin, conseiller de Donald Trump, à la tête de l'opération nommée "Warp Speed" ou vitesse éclaire.

Toute l'info sur

Le 20h

Concrètement, les vaccins seraient livrés dans les centres d'immunisation de chaque État du pays, dès le 11 décembre. Puis administrés gratuitement aux populations les plus fragiles en priorité. Si tout se passe comme prévu, 20 millions de personnes pourraient être immunisées avant la fin 2020. Selon les autorités, pour atteindre l'immunité collective, il faudrait que 70% des Américains soient vaccinés. Seulement 58% se disent prêts à l'être, d'après un sondage. Il va falloir convaincre les citoyens sceptiques. Ce qui constituera l'un des derniers gros chantiers de Donald Trump à la Maison Blanche.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccins : "Il n'y a pas de stocks cachés" assure Jean Castex

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

L'acteur Jean-Pierre Bacri est mort à l'âge de 69 ans

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Lire et commenter