Covid-19 : comment les Belges réagissent-ils à la fermeture des écoles et des commerces ?

Covid-19 : comment les Belges réagissent-ils à la fermeture des écoles et des commerces ?

REPORTAGE - Face à une flambée de l'épidémie de Covid-19, les autorités belges ont annoncé un durcissement des restrictions dans les commerces et les écoles du pays. Nous sommes allés à Tournai pour recueillir quelques réactions des principaux concernés.

En Belgique, les nouveaux cas sont en hausse de plus de 40%. Le pays a pris la décision de fermer ses écoles, sauf les maternelles, jusqu'au 19 avril 2021 au moins. C'est une première depuis le printemps dernier. Et c'est aussi un très mauvais signe. Dans une famille de Tournai, visitée par nos reporters, le télétravail est impossible pour les deux parents. Personne ne sait encore qui va s'occuper des enfants.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Tous les commerces dits non essentiels vont fermer, mais ils pourront recevoir leur clientèle uniquement sur rendez-vous. C'est un moindre mal pour Simon Courtois, gérant de Fox et compagnie au centre commercial Les Bastions de Tournai. Ce gérant de magasin de jouets nous explique que la période de Pâques est importante pour sa profession, mais il espère quand même que le client sera au rendez-vous avec les systèmes de click and collect et de prise de rendez-vous.

C'est pour les métiers dits de contact comme les coiffeurs, que ce tour de vis est une catastrophe. La fermeture est obligatoire alors qu'ils n'ont rouvert que depuis un mois. Kamille Buys, coiffeuse à Tournai, nous rappelle que leurs factures s'accumulent et cette fermeture n'arrange pas grand-chose.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : 40.000 foyers encore privés d'électricité jeudi soir dans le nord du pays

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

VIDÉO - Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français, retour sur les annonces de Jean Castex

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.