VIDÉO - À Bali, des pompes en guise de sanction pour les étrangers sans masque

Les étrangers surpris sans masque, contraints de faire des pompes à Bali.

CORONAVIRUS - À défaut de payer une amende, les contrevenants sont contraints d'effectuer une cinquantaine de pompes sous le regard attentif des forces de l'ordre de Bali. Considéré comme un manque de respect par les autorités locales, celles-ci espèrent que cette sanction permettra aux étrangers de se discipliner.

Interdite aux touristes depuis le début de la pandémie, Bali a instauré le port obligatoire du masque dans ses lieux publics afin de limiter la propagation du Covid-19. Mais une trentaine d'étrangers, résidents de long terme ou venus d'autres régions d'Asie du Sud-Est,  outrepassent les nouvelles règles en vigueur. "J'essaye de respecter les protocoles sanitaires, se contente de relater Margarita Chlapak, touriste russe, auprès de l'AFP. Si je vais dans un magasin, bien sûr, je porte un masque". 

Cette application partielle des mesures sanitaires n'est cependant pas suffisante aux yeux des autorités locales. "D'abord, ils disent qu'ils ne sont pas au courant de cette réglementation. Ensuite, ils disent qu'ils l'ont oublié, que leur masque était mouillé ou endommagé", raconte contrarié l'officier chargé du maintien de l'ordre, Gusti Agung Ketut Suryanegara. 

Ainsi, ceux qui n'avaient pas d'argent sur eux pour payer l'amende de 100.000 roupies, soit l'équivalent de six euros, ont été sanctionnés par des pompes. Une cinquantaine pour les contrevenants sans masque et seulement une quinzaine pour ceux qui le portaient de façon inadéquate, comme en atteste la vidéo ci-dessous publiée par l'AFP. 

90% des contrevenants sont des étrangers

"La participation des touristes étrangers à la règle du port du masque est très faible", peste le chef de l'ordre public indonésien. "90% des contrevenants sont des touristes étrangers. Lorsque nous les avons vus enfreindre la règle, nous avons parfois eu le sentiment qu'ils ne nous respectaient pas." Plus de 70 autres étrangers ont, quant à eux, reçu une amende. 

Lire aussi

Les autorités balinéennes pourraient aller jusqu'à expulser les étrangers qui ne respecteraient pas la réglementation anti-Covid. "Plus nous procédons à ce type d'inspection, plus ils sont nombreux à respecter la règle, espérons-le", termine néanmoins le représentant des forces de l'ordre. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas en 24h, la pression hospitalière s'accentue

Marthe Villalonga, un amour caché pendant 50 ans

EN DIRECT - États-Unis : "Le voyage est loin d'être terminé", assure Trump à ses supporters

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter