Covid-19 : l’Autriche prend des mesures radicales

Covid-19 : l’Autriche prend des mesures radicales

Frappée de plein fouet par la cinquième vague de covid, l'Autriche vient de décider le confinement de tous ses habitants même les personnes vaccinées. Le pays envisage aussi de rendre le vaccin obligatoire en début d'année prochaine.

Derniers instants de liberté, dans 72 heures, ces scènes de vie tournées à Vienne n'existeront plus. Dès lundi, le confinement est de retour en Autriche dans sa version la plus stricte. Une première en Europe depuis le début de la campagne de vaccination, mais la nouvelle est plutôt bien accueillie. "Moi, j'accepte totalement. C'est une bonne chose de tout fermer pendant ces 20 prochains jours. Espérons que ça nous permette de revenir à une vie normale", dit une habitante. "C'est nécessaire à présent. Les chiffres ne cessent de grimper chaque jour", poursuit un autre.

Toute l'info sur

Le WE

L'Autriche prend la cinquième vague de plein fouet. On compte davantage de contaminations aujourd'hui que durant tous les épisodes précédents. Une flambée de 32 % ces sept derniers jours. Le nombre de décès est également à la huasse, plus 66% en une semaine. Vienne serre alors la vis. Retour du masque FFP2 obligatoire dans les rares lieux clos ouverts, comme les magasins d'alimentation. Fermeture de l'immense majorité des boutiques à l'approche de Noël, et ce durant 20 jours au moins.

Un peu moins de 68 % d'Autrichiens ont un parcours vaccinal complet, bien en déca des 76% de Français vaccinés L'Autriche est même l'un des plus mauvais élèves de l'Union européenne. Le gouvernement a tranché pour une vaccination obligatoire pour tous dès le 1er février. Depuis une semaine, les 2 millions de non vaccinés du pays n'avaient déjà plus le droit de sortir de chez eux. Ce qui entraîna une nette hausse du nombre d'inscriptions dans les centres de vaccination.

TF1 | Reportage D. De Araujo, I. Bornacin, C. Souary

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : "Il y a actuellement 13 cas suspects" en France, affirme Gabriel Attal

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.