Covid-19 : l’efficacité du vaccin chinois en question

Covid-19 : l’efficacité du vaccin chinois en question

Les vaccins n'ont pas tous la même efficacité. Certains pays, pourtant très en avance en matière d'injection, connaissent une recrudescence de l'épidémie. Cela s'explique sans doute par leur utilisation du vaccin chinois.

Ça devait être un argument imparable pour attirer les touristes sur ces plages. Aux Seychelles, 61 % des habitants sont complètement vaccinés, un record. Pourtant, depuis quelques jours, l'archipel fait face à une nouvelle flambée épidémique. Il n'y avait pas de forme grave, mais ce qui interpelle, c'est qu'une personne contaminée sur trois a été vaccinée avec deux doses, essentiellement avec le vaccin chinois Sinopharm.

Toute l'info sur

Le WE

La situation s'explique peut-être par la présence du variant sud-africain et par un vaccin moins efficace à peine 50 % d'après certaines études. Les Chinois l'ont reconnue. Face à l'urgence sanitaire, l'OMS vient d'accorder son utilisation. Se pose aussi la question de la qualité de la production, et sur ce point, l'Europe est très stricte.

L'Europe s'intéresse pourtant à un autre vaccin chinois Sinovac. Largement utilisé au Chili, il n'a pas réussi à faire barrage au variant brésilien. C'est toute la complexité de cette campagne de vaccination . Il est pour l'instant impossible de se passer des millions de doses des vaccins russe et chinois, car pour endiguer l'épidémie, il faudrait parvenir à immuniser 80 % de la population mondiale.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.