Passeport vaccinal : Israël se dote d'un "badge vert" pour retrouver la vie d'avant

Passeport vaccinal : Israël se dote d'un "badge vert" pour retrouver la vie d'avant

LAISSEZ-PASSER - Après avoir mené une campagne massive de vaccination, Israël va pouvoir reprendre une vie quasi normale, avec la réouverture des piscines, des salles de sport et de spectacle. À condition, d'être muni d'un passeport vaccinal. Là-bas, il s'appelle le "badge vert".

Alors que la France se refuse toujours à envisager un passeport vaccinal contre le Covid-19, jugeant que le débat reste "prématuré", de plus en plus de pays souhaitent la mise en place de cette mesure. Après le Danemark, l'Islande ou encore la Suède, c'est au tour d'Israël de passer le pas. 

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

L'état hébreu a commencé à tester un "badge vert". Que ce soit en version numérique ou simplement imprimée, il permettra à tous ceux qui ont déjà été vaccinés deux fois de retourner à la piscine, à l'hôtel, au théâtre, au stade et dans les salles de sport. 

Des règles toujours très strictes

Pour autant, même doté de ce précieux sésame, les règles sont encore très strictes. Ainsi, à la piscine municipale Gordon de Tel-Aviv, il faut respecter une distanciation sociale et le nombre de personnes est compté, une pour 7 m². "Il est évident qu'on nous utilise pour convaincre les gens d'aller au plus vite se faire vacciner. Et je peux vous dire que ça marche", souligne son directeur, Assaf Itkhaki. 

En jogging et tee-shirt noir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a voulu donner l'exemple en se rendant samedi soir dans une salle de sport de Petah Tikva, près de Tel-Aviv, invitant les millions d'Israéliens munis de la "carte verte" à se rendre dans les lieux ouverts pour les personnes vaccinées. "Toute personne en possession de cette carte verte peut aller dans les salles de gym, les cinémas et prochainement les restaurants et les avions", a-t-il déclaré, appelant les Israéliens à se vacciner.

La vie culturelle va également pouvoir reprendre son cours. D'ailleurs, les invitations pour les premiers concerts sont déjà lancées avec la mention "ouvert aux personnes vaccinées seulement". Et comme pour les stades ou les musées, des mesures de distanciation sont à respecter. 

Lire aussi

En prenant en compte la durée d'inoculation de la seconde dose et les personnes ayant récupéré de la maladie, le ministère de la Santé chiffre à 3,2 millions le nombre d'Israéliens pouvant dès à présent obtenir le laissez-passer, critiqué par une partie de la population qui y voit une forme de discrimination contre les non-vaccinés. Après les salles de sport, les restaurants et les bars seront autorisés à rouvrir à partir du 7 mars sur réservation et avec le badge vert.

Plus de 747.000 cas de Covid-19 ont officiellement été enregistrés en Israël, dont plus de 5500 décès, depuis le début de la pandémie. Dans l'espoir, selon les autorités, de limiter la propagation de variants, le gouvernement a interdit fin janvier les vols internationaux depuis et vers Israël, sauf les cargos et quelques exceptions. Les vols devaient reprendre ce week-end, mais les autorités ont repoussé l'échéance au 6 mars prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"

Lire et commenter