Covid-19 : nos voisins durcissent les règles

Covid-19 : nos voisins durcissent les règles

Le coronavirus ne recule pas chez nos voisins. Ces derniers ont dû prendre de nouvelles mesures restrictives. Tour d'horizon.

Des courses en solitaire et en 30 minutes chrono, c'est la nouvelle règle en vigueur en Belgique pour limiter la propagation du virus. Autre restriction, les Belges doivent limiter à cinq le nombre personnes qu'ils côtoient. Et ce par foyer. La Belgique n'est pas la seule à prendre de nouvelles mesures. Madrid vient aussi d'imposer le port du masque dans les rues. En tout, neuf de nos voisins durcissent le ton.

En Allemagne, on recense plus de 500 nouveaux cas par jour. Dans les aéroports, les tests seront bientôt obligatoires pour les voyageurs revenant d'une zone à risque. Au Maroc, embouteillages monstres sur les routes après la fermeture de huit grandes villes, dont la capitale. Une décision qui a surpris tout le monde. Mais avec 40 millions d'habitants, le pays n'a pas la capacité pour accueillir un grand nombre de malades. Le gouvernement marocain maintient l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 août, sans communiquer sur sa date de fin.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 28/07/2020 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 28 juillet 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Covid-19 : la France va durcir ses restrictions pour les voyages dans les pays les plus touchés

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Lire et commenter