New York, prochain épicentre de l'épidémie de coronavirus

New York, prochain épicentre de l'épidémie de coronavirus
International

PANDÉMIE - Un tiers des victimes du coronavirus aux États-Unis ont été enregistrées à New York. La ville est considérée dorénavant comme le principal foyer de l'épidémie du pays.

La situation est dramatique. Jeudi 26 mars, le nombre de morts liés au coronavirus à New York s'élève à près de 400, soit une augmentation de 100 nouveaux décès par rapport à la veille. La ville est considérée dorénavant comme le principal foyer de l'épidémie de coronavirus aux Etats-Unis, qui compte le plus de cas de contamination de Covid-19 au monde, devant la Chine et l'Italie.

Cette hausse affolante intervient alors que les autorités de la ville appellent à l'aide depuis plusieurs jours. Tous les hôpitaux sont submergés, et certains médecins dont déjà au bord du désespoir. Pourtant, le pic de l'épidémie est encore loin. Partout, on essaie de trouver de la place pour accueillir les malades. Un scénario difficile qui s'accompagne d'un effondrement économique dans le pays.

Toute l'info sur

Le 20h

"Enfer"

"C’est l’enfer", témoigne un médecin urgentiste au micro de LCI. "Les gens arrivent, on les intube  ils meurent puis le cycle recommence", explique-t-il, déplorant des hôpitaux "submergés, partout". Alors que le nombre de lits et d'équipement risque d'être insuffisants dans les prochains jours, des solutions s'improvisent pour anticiper le pic de l'épidémie : une morgue a été installée dans un square de la ville, un hôpital d'urgence est en cours de construction, et un bateau-hôpital militaire doit arriver samedi dans la baie de la ville.

Andrew Cuomo, le gouverneur de New York estimait mardi 24 mars que la ville était loin d'avoir "aplati la courbe" des contaminations, prévoyant un pic atteint d'ici "deux à trois semaines", qui sera "plus haut" que prévu. Selon lui, 140.000 lits pourraient être nécessaires, contre 53.000 disponibles. S'ajoute à cela un manque critique de respirateurs : New York a un stock de 10.000, mais il en faudrait encore au moins 30.000, a-t-il expliqué, critiquant l'aide trop faible de Donald Trump dans cette urgence sanitaire. 

Lire aussi

Explosion du chômage

Aux Etats-Unis, les demandes d'allocations chômage ont explosé de 1.000% la semaine écoulée et atteint un record historique. Le président américain, qui avait beaucoup misé sur l'économie pour sa réélection en novembre, a proposé une reprise graduelle de l'activité dans certaines parties du pays moins touchées par le Covid-19. 

Le nouveau coronavirus a déjà tué plus de 23.000 personnes dans le monde, dont les deux tiers en Europe, où près de 275.000 cas sont officiellement diagnostiqués, selon un comptage réalisé par l'AFP.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent