Covid-19 : restrictions sanitaires renforcées pour les fêtes en Italie

Covid-19 : restrictions sanitaires renforcées pour les fêtes en Italie

Pour éviter une troisième vague, les restrictions sanitaires ont été renforcées en Italie. Il est interdit de se déplacer d'une région à l'autre à partir du 21 décembre. Pour Noël et le Nouvel An, il est même impossible de sortir de sa propre commune.

Dans le plus grand hôpital de Milan, au cœur de l'unité Covid, le service est sur le qui-vive. Le nombre de contaminations liées au coronavirus reste élevé en Italie, près de 13 000 encore ce mercredi. Et déjà, les médecins craignent une troisième vague. "Si les gens relâchent l'attention, l'épidémie peut redémarrer très, très vite. Le risque, c'est qu'une troisième vague arrive et submerge les hôpitaux. Alors que nous sommes occupés par la seconde vague...", souligne Paulo Tarsia, chef de service de pneumologie à l'hôpital Niguarda de Milan.

Toute l'info sur

Le 20h

Face à cette situation fragile, l'espoir est pourtant permis. Progressivement, la campagne de vaccination anti-Covid-19 va démarrer fin janvier. "On va vacciner en priorité le personnel de l'hôpital, puis le personnel médical de la Lombardie", précise Marco Bosio, directeur général de l'hôpital Niguarda.

En attendant cette campagne de vaccination, le gouvernement italien veut limiter au maximum les nouvelles contaminations. Alors, la messe de minuit sera avancée à 20h. Et entre le 21 décembre et le 6 janvier, il est interdit de quitter sa région. Des millions d'Italiens se préparent à sacrifier leurs fêtes. Pour le jour de Noël et pour le réveillon, les restrictions seront encore plus drastiques avec une interdiction de quitter sa commune.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

EN DIRECT - Covid-19 : la quarantaine obligatoire mise en place dès samedi

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

"Rouvrir les terrasses n'est pas un problème", assure Gérald Kierzek

Lire et commenter