Vacances prolongées et cours en ligne : la Belgique serre la vis sur l'école

Vacances prolongées et cours en ligne : la Belgique serre la vis sur l'école

RESTRICTIONS SANITAIRES - Chez nos voisins belges, le nombre de contaminations a triplé en à peine cinq semaines. Pour tenter de juguler l'épidémie, des cours en ligne sont mis en place dans le secondaire et les vacances de la Toussaint sont prolongées.

La Belgique, elle aussi, voit sa situation sanitaire se dégrader. Avec un nombre de contaminations qui a triplé en à peine cinq semaines, le pays enregistre désormais 12.000 nouveaux cas chaque jour. Pour endiguer ce rebond de l’épidémie, il a décidé de multiplier les mesures dans les écoles.

Ainsi, tandis que les autorités de la Belgique francophone ont prévenu dimanche soir collèges et lycées qu'ils devraient organiser les cours en ligne à compter de mercredi pour trois jours - une mesure qui concerne 360.000 élèves - , les vacances scolaires qui débutent vendredi soir ont été prolongées de deux jours, jusqu'au 11 novembre inclus. Cette prolongation avait été décidée il y a dix jours côté francophone et dimanche soir, l'enseignement néerlandophone a décidé de s'aligner. Les autorités espèrent que ces trois jours supplémentaires permettront de freiner la propagation du virus, alors que de nombreuses classes ont dû fermer notamment en raison de l'absence d'enseignants malades.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Une mesure insuffisante ?

"Nous sommes en pénurie d’enseignants et nous avons justement des classes fermées pour cause de Covid-19, avec des enseignants qui sont malades et en quarantaine. Certaines écoles peuvent trouver cela très juste", explique Marjorie Harmegnies, directrice de l’école Saint-Joseph à Mons, dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Rien que dans cette ville, on compte 23% de professeurs absents à cause du Covid-19.

A Mons, le fait d’accorder deux jours de vacances supplémentaires reçoit un accueil mitigé, les riverains considérant cette mesure comme non suffisante, certains allant juqu'à lui préférer un reconfinement afin d’avoir une fin d’année plus sereine.

Maternelles et écoles primaires continuent quant à elles d’accueillir les enfants normalement. Ces deux jours de vacances supplémentaires se rajoutent à d’autres mesures, comme par exemple la fermeture totale de tous les bars et restaurants pendant un mois. Musées, églises et salles de spectacles sont aussi désormais fermés en Wallonie (sud francophone) et à Bruxelles, où le couvre-feu est étendu depuis lundi de 22 heures à 6 heures du matin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

11% des Français déjà infectés par le Covid-19 : quelles sont les régions les plus touchées ?

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

EN DIRECT - Les remontées mécaniques des stations ouvertes aux ski-clubs et aux professionnels

EN DIRECT - Loi Sécurité globale : affrontements à Paris, 22 interpellations

Lire et commenter