Pakistan : un Airbus A320 s'écrase sur un quartier de Karachi, 97 morts, 2 miraculés

Pakistan : un Airbus A320 s'écrase sur un quartier de Karachi, 97 morts, 2 miraculés
International

CRASH - Le bilan du crash d'un Airbus A320 dans un quartier résidentiel de la ville de Karachi (Pakistan) a été revu à la hausse ce samedi : au moins 97 personnes ont péri. 2 ont survécu.

Le crash s'est produit en fin de matinée vendredi (heure française). Un Airbus A320 de la compagnie Pakistan international Airlines, s'est écrasé dans un quartier résidentiel de la ville de Karachi. Le dernier bilan établi par les autorités pakistanaises samedi matin est de 97 morts et deux survivants. Ce bilan inclut tous les occupants de l'appareil. On ignore en revanche si ce crash a fait des victimes au sol. 

Les opérations de sauvetage ont pris fin samedi à l'aube, selon les autorités. Durant toute la journée de vendredi, secouristes et habitants avaient fouillé les décombres à la recherche des corps. 

Un problème technique à l'origine du drame

Que s'est il passé ?  Selon les premiers éléments, le vol PK8303 de la compagnie nationale Pakistan International Airlines (PIA),  "a perdu le contact avec le contrôle aérien à 14H37" (9H37 GMT), a déclaré le porte-parole de PIA, Abdullah Hafeez, à des médias locaux. "Il est trop tôt pour commenter les causes du crash", a-t-il poursuivi.

Des images des lieux de l'accident ont rapidement été partagées par des témoins sur les réseaux sociaux. Des images de la télévision publique montraient une épaisse fumée noire s'échapper vers le ciel, derrière une maison d'apparence récente. Des pompiers tentaient d'éteindre les débris de bâtiments, alors que des hélicoptères militaires patrouillaient au-dessus de la zone.

Message de détresse du pilote

L'appareil,  en provenance de Lahore, se trouvait "en approche finale" de l'aéroport de Karachi lorsque qu'un incident est survenu. "La dernière fois que nous avons eu des nouvelles du pilote, il a indiqué qu'il avait un problème technique", a-t-il raconté dans une vidéo mise en ligne sur Twitter. "On lui a dit (...) que deux pistes étaient prêtes pour l'atterrissage, mais il a décidé de remettre les gaz. Pourquoi ? Il reste à déterminer quel était le problème technique."

D'après le ministre de l'Intérieur Ijaz Ahmad Shah, le pilote avait indiqué avoir "perdu un moteur" puis lancé "un appel de détresse". 

Deux survivants

L'avion transportait 99 personnes (91 passagers et 8 membres d'équipage) a indiqué samedi un porte-parole de PIA, rectifiant un premier décompte qui faisait état de seulement 98 occupants. Parmi les deux miraculés du crash figure Zafar Masud, le président de la Bank of Punjab, une des plus importantes banques du Pakistan

La catastrophe survient quelques jours seulement après que le pays a autorisé la reprise des vols commerciaux internes. Pendant plus d'un mois, les liaisons domestiques avaient été suspendues pour éviter une propagation du nouveau coronavirus. De très rares vols internationaux avaient été maintenus.

Le Premier ministre Imran Khan s'est dit "choqué et attristé" par la catastrophe, adressant sur Twitter ses "prières et condoléances aux familles et aux disparus".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent