Décret anti-immigration : le message d'Airbnb à Donald Trump lors du Super Bowl

Décret anti-immigration : le message d'Airbnb à Donald Trump lors du Super Bowl

#WEACCEPT - Lors du Super Bowl 2017, Airbnb avait un message à adresser à Donald Trump. Au travers d'un spot publicitaire, la plateforme de location de logements a fait savoir son opposition au décret anti-immigration du président. Une initiative qui a créé la surprise.

Soixante-dix mille spectateurs et cent douze millions de téléspectateurs étaient réunis dimanche soir pour assister à la cinquième victoire de New England au Super Bowl. Au-delà de son caractère sportif hors norme, l’événement est tous les ans la compétition la plus regardée au monde. Une occasion en or pour les annonceurs, qui payent des sommes colossales pour décrocher quelques secondes de publicité. Cette année, Airbnb s'est invité au show en créant la surprise. Il a adressé un message à Donald Trump, dont le décret anti-immigration fait scandale.

Toute l'info sur

Le "Muslim Ban" de Donald Trump

Nous pensons que qui que vous soyez, d'où que vous soyez, qui que vous aimiez, ou en qui vous croyiez, nous avons tous notre place- Airbnb

"Nous pensons que qui que vous soyez, d'où que vous soyez, qui que vous aimiez, ou en qui vous croyiez, nous avons tous notre place. Plus vous acceptez, plus le monde est beau", déclare la publicité de la firme américaine spécialisée dans l’hébergement. À l’occasion de ce Super Bowl et afin de faire réagir, Airbnb a aussi lancé le hashtag explicite : #WeAccept (ndlr : #NousAcceptons). Loin de se contenter de cet effet "buzz", le directeur général d'Airbnb, Brian Chesky, a tweeté, quelques instants après la diffusion du film publicitaire à la télévision :  "Nous allons verser 4 millions de dollars sur quatre ans au Comité international de secours (IRC) pour subvenir aux besoins des populations déplacées dans le monde". 

Pour ce spot publicitaire, Airbnb a souhaité jouer l'effet de la surprise. Contrairement aux autres annonceurs, il n’avait pas laisse fuité le contenu. Il a ainsi volé la vedette à Budweiser, dont la publicité a déclenché la colère des supporters de Donald Trump. Le brasseur américain évoque dans sa vidéo lle parcours difficile de l'un de ses deux fondateurs, Adolphus Busch, immigré allemand aux Etats-Unis. De nombreux partisans du président, pour qui l’immigration est un fléau, ont appelé au boycott de la marque sur les réseaux sociaux. Pour éteindre l'incendie, celle-ci assure que le contenu du spot avait été décidé avant le début de l'administration Trump.

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : forte hausse du nombre d'hospitalisations, près de 6000 malades en réanimation

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

Logement : vous pouvez faire résilier le bail de votre voisin en cas de fortes nuisances

"Rien ne fonctionne" : Gérard Lanvin s'emporte dans Sept à Huit contre une époque "affligeante"

Covid-19 : l'application TousAntiCovid va bientôt certifier les tests et la vaccination

Lire et commenter