VIDEO - Dennis Rodman en mode... Marilyn Monroe

VIDEO - Dennis Rodman en mode... Marilyn Monroe

PYONGYANG - Dennis Rodman continue d'alimenter la polémique, née de son déplacement en Corée du Nord. Avant d'entamer un match de gala devant un parterre d'officiel, l'ex-star de la NBA n'a pas hésiter à souhaiter un joyeux anniversaire au leader très controversé Kim Jong-un.

"Happy birthday to you, Mister Kim Jong-un". Décidément, Dennis Rodman n'a que faire des critiques qui fusent contre lui depuis qu'il a publiquement manifesté son affection pour le numéro un nord-coréen - "je l'adore" selon ses propres mots.

Mieux encore, l'ancienne vedette des Chicago Bulls semble s'en amuser, à en croire une vidéo mise en ligne mercredi sur YouTube par le Guardian. La preuve en vidéo que le ridicule ne tue pas : on y voit l'ex sportif, qui se trouve toujours à Pyongyang, célébrer l'anniversaire du leader très controversé en chanson, avant le coup d'envoi d'un match de gala spécialement organisé pour l'occasion.

Trois voyages en Corée rien qu'en 2013

Difficile de ne pas penser à la célèbre chanson susurrée par Marilyn Monroe lors de l'anniversaire de JFK. Pour autant, le parallèle s'arrête là. Reste que la chanson semble avoir séduit l'auditoire, puisque l'audience applaudit à tout rompre.

Il s'agit du quatrième voyage en Corée du Nord de Dennis Rodman , qui a tissé des liens personnels avec Kim Jong-un, réputé être un grand passionné de basket et plus particulièrement des Bulls. L'ex-sportif est accompagné de plusieurs autres joueurs retraités des planchers. L'ancienne star, connue autant pour ses excentricités, ses tatouages et ses coupes de cheveux multicolores que pour ses cinq titres en NBA, s'est rendu trois fois à Pyongyang rien qu'en 2013.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : 298 décès en 24h, le nombre de cas en hausse

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Un patient atteint de pneumothorax s'est-il vu refuser le droit d'être opéré parce qu'il était non-vacciné ?

Le protocole sanitaire de rentrée annoncé... depuis Ibiza : Jean-Michel Blanquer sous le feu des critiques

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.