Départ de l'armée américaine : Kaboul aux mains des talibans

Départ de l'armée américaine : Kaboul aux mains des talibans

REPORTAGE - Plus de 7 300 jours de guerre ont donc pris fin lundi soir à 23 h 59 à Kaboul. Les talibans sont désormais les seuls maîtres de l'Afghanistan. Ils ont fait une parade militaire aujourd'hui à l'aéroport de Kaboul.

Les talibans sont désormais les seuls maîtres de l'Afghanistan. Après le retrait des Américains, ils posent fièrement à bord des avions abandonnés. Leurs forces spéciales, elles, s'exposent aux yeux du monde. C'est un message de toute-puissance adressé aux occidentaux. "Nous avons un message à l'attention de tout envahisseur éventuel : quiconque se tourne vers l'Afghanistan avec de mauvaises intentions sera confronté à ce que les États-Unis ont connu aujourd'hui", prévient Zabihullah Mujahid, porte-parole des talibans. Dans cette guerre d'image, le Pentagone a choisi de diffuser la photo d'un général, le dernier soldat à quitter le sol afghan en pleine nuit à bord d'un avion. Un départ salué par les tirs triomphants des talibans et des feux d'artifice. 

Toute l'info sur

Le 20h

Parti un jour avant la date butoir du 31 août, les États-Unis se défendent d'un départ précipité. Ils assurent avoir mis hors d'usage leurs hélicoptères et leurs véhicules laissés sur place. Pourtant, certains hangars de l'aéroport de Kaboul fouillés par les talibans montrent à la fois des destructions, mais aussi de l'armement qui semble réutilisable. Autre point noir, il y a deux jours, le dernier acte de guerre américain a suscité quelques critiques. Plusieurs enfants et collaborateurs des États-Unis sont tués dans une frappe qui visait le véhicule de l’État islamique.

Lire aussi

Les Américains quittent l'Afghanistan. Ils laissent derrière eux entre 100 et 200 de leurs ressortissants. "Nous allons faire sortir ces personnes, nous allons négocier très durement pour évacuer aussi nos partenaires afghans. La phase militaire est terminée mais notre volonté d'évacuer ces gens reste toujours aussi forte", assure le général Franck Mckenzie, chef du commandement central américain. Ce soir, les États-Unis attendent le discours du président Joe Biden qui devrait marquer officiellement la fin de la guerre la plus longue de l'histoire américaine, démarrée il y a 20 ans en partie pour chasser les talibans d'Afghanistan, avec le sentiment aujourd'hui que rien n'a vraiment changé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Éruption du volcan aux Canaries : comment expliquer l'arrivée en France du nuage de dioxyde de soufre

EN DIRECT - Covid-19 : l'Inde va exporter 8 millions de vaccins en octobre

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.