VIDÉO - Des Chinois filment leurs luminaires s'agiter sous l'effet d'un séisme de magnitude 6,5

DirectLCI
VUE DE L'INTÉRIEUR - Le séisme qui a frappé la Chine vendredi soir a été ressenti jusque dans le nord-ouest du Pakistan. Des chinois ont filmé leurs luminaires s'agiter sous l'effet de la secousse.

Les images, publiées sur les réseaux sociaux et relayées sur les chaines de télévisions locales, témoignent de la puissance de la secousse. Un séisme de magnitude 6,5 a frappé la région du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, vendredi vers 22h30, faisant au moins un mort et détruisant des maisons et des infrastructures.


L'Administration chinoise des séismes à fait état d'une profondeur de 10 km, situant l'épicentre dans le district d'Akto, un territoire montagneux faiblement peuplé entre le Tadjikistan et le Kirghizstan. 


Les équipes de secours ont été dépêchées sur place, où une ligne ferroviaire a notamment été coupée.


Les autorités pakistanaises ont indiqué que le séisme avait été ressenti dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, dans le nord-ouest du pays, mais qu'aucun dégât n'avait été signalé.

Une région familière des secousses sismiques

Le Xinjiang (dont les Ouïghours, des turcophones essentiellement musulmans, constituent la première ethnie) est une vaste région occidentale de la Chine, en grande partie désertique et familière des secousses telluriques.


Dans la province voisine du Qinghai (nord-ouest), la région de Yushu avait été secouée en avril 2010 par un puissant séisme de magnitude 6,9 qui avait provoqué la mort d'environ 2.700 personnes.


D'autres provinces, notamment du Yunnan et du Sichuan, régions montagneuses du sud-ouest du pays, sont très exposées aux séismes. Le Sichuan, l'une des provinces les plus peuplées de Chine, avait connu en mai 2008 un séisme dévastateur de magnitude 7,9, qui avait fait plus de 80.000 morts et disparus.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter