VIDÉO - Des hackers créent la panique à Dallas en déclenchant 156 sirènes d'urgence pendant la nuit

DirectLCI
NUIT AGITÉE - Dans la nuit de vendredi à samedi, les habitants de Dallas ont eu le plaisir d'être réveillés par un bruit des plus particuliers. Près de 156 sirènes d'urgence se sont mises à hurler pendant presque deux heures, après que l'ensemble du système a été piraté par des hackers. La mairie de Dallas a promis une enquête complète pour les identifier.

A l’instar des habitants de Boulogne-Billancourt vendredi soir, les habitants de Dallas ont connu une nuit agitée vendredi. Des pirates informatiques ont ainsi réussi à prendre le contrôle de l’ensemble du système des sirènes d’urgence de la ville, faisant ainsi hurler pas moins de 156 sirènes durant la nuit. Selon la directrice générale de l’information publique de Dallas, Sana Syed, le bruit assourdissant des sirènes a résonné dans la ville de l’Etat du Texas de 23h40 à 1h20 sans interruption et sans que les autorités locales ne puissent les arrêter.

"Il apparaît à l’heure actuelle qu'il s'agit d'un piratage, et cela semble venir de la région de Dallas", a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse tenue samedi avant d’ajouter : "Cela a réveillé de nombreuses personnes." Dans la foulée de cet incident, de nombreux appels téléphoniques de riverains inquiets ont envahi les plateformes d’appel d’urgence du fameux 911. Suite à cette avalanche d’appels, le bureau du FBI de Dallas a indiqué qu’il n’y avait "aucune urgence active."

La mairie de Dallas promet une enquête complète

Le maire de la ville, Mike Rawlings, a confirmé l’existence du piratage et a promis une enquête complète quand le directeur du bureau d’urgence local a précisé ne pas savoir d’où venait l’attaque. Face à cet épisode des "hackers", la réponse de la municipalité a été relativement longue à se mettre en place, les autorités devant d’abord s’assurer qu’il n’y avait aucun réel problème dans la ville. Alors que les pirates avaient pris le contrôle total du système d’alarmes, les forces de l’ordre de Dallas ont été obligées de prendre une décision brutale : couper complètement le système.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter